COR-Bourbon a cédé des navires et réduit sa dette en 2013

mardi 7 janvier 2014 17h50
 

Correction officielle. Bien lire 500 millions de dollars et non d'euros au 1er paragraphe, à la suite d'une précision apportée par le groupe.

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Bourbon a cédé l'an dernier 31 navires pour 770 millions de dollars (565 millions d'euros), ce qui lui a permis de diminuer sa dette nette d'environ 500 millions de dollars (367 millions d'euros) à fin 2013.

Le spécialiste des services maritimes pour l'offshore pétrolier, qui affichait 2,1 milliards d'euros de dette nette fin 2012, a désormais signé pour 1,65 milliard de dollars de cessions de navires sur un objectif de 2,5 milliards pour 2013-2014 dans le cadre de son plan "Transforming for beyond" pour se désendetter et préparer sa croissance future.

En Bourse, le titre Bourbon prend 2,49% à 20,58 euros à 17h10.

Le groupe a vendu 21 navires au chinois ICBCL et trois à Standard Chartered Bank pour un total de 587 millions de dollars dans le cadre de son plan de transformation. Parallèlement, il a également cédé sept navires pour 183 millions.

Ces cessions ont dégagé une plus-value d'environ 180 millions de dollars.

Le groupe a également indiqué avoir signé fin novembre un nouveau contrat de vente et de reprise en location coque-nue de six navires auprès de la Standard Chartered Bank. Cette opération, pour un montant total de 150 millions de dollars, a été en partie réalisée sur l'année écoulée.

"Nous travaillons sur d'autres dossiers pour monter graduellement en puissance et aller vers cet objectif de 2,5 milliards de dollars", a déclaré le directeur général Christian Lefèvre au cours d'une téléconférence. "Cela se fera au cours de l'année 2014 et début 2015 probablement."   Suite...

 
Bourbon, spécialiste des services maritimes pour l'offshore pétrolier, a cédé l'an dernier 31 navires pour 770 millions de dollars (565 millions d'euros), ce qui lui a permis de diminuer sa dette nette d'environ 500 millions de dollars (367 millions d'euros) à fin 2013. /Photo d'archives/REUTERS/Ismail Zitouny