Rebond du marché automobile français en décembre, 2014 vu stable

jeudi 2 janvier 2014 19h44
 

par Noëlle Mennella et Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Le marché automobile français a rebondi en décembre, soutenu par de bonnes performances des marques françaises qui ont permis de terminer un peu mieux que prévu une année 2013 difficile, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), qui s'attend à une stabilisation en 2014 mais à un niveau bas.

En 2013, les immatriculations de voitures neuves ont diminué de 5,7% en données brutes, alors qu'elles étaient attendues en recul de 6%, à la faveur d'un rebond de 9,4% en décembre sous l'effet d'un calendrier favorable et de la perspective, au 1er janvier, d'un durcissement des malus et de la hausse de la TVA.

"Les groupes français, qui ont fait beaucoup de volumes en décembre, ont tiré le marché vers le haut et permis de remonter la pente très déclinante de 2013", a déclaré à Reuters François Roudier, porte-parole du CCFA.

Les immatriculations du groupe Renault ont ainsi augmenté de 37,9% en décembre (en données brutes) et celles de PSA Peugeot Citroën de 10,6%. Elles ont en revanche baissé de 1,1% pour les marques étrangères, Volkswagen et Ford s'illustrant cependant avec des progressions de 9,9% et 12,9% respectivement.

La hausse du taux normal de TVA, portée le 1er janvier de 19,6% à 20%, a participé à l'accélération des commandes en décembre, a déclaré Xavier Duchemin, directeur de Peugeot France, lors d'une conférence téléphonique, tout en ajoutant: "C'est un impact certes important mais pas totalement déterminant."

Au final, 2013 est la quatrième année consécutive de baisse du marché en France et constitue un point bas de 20 ans avec, pour la deuxième année de suite, moins de deux millions de voitures particulières immatriculées (1.790.473 immatriculations).

"On est encore dans un marché très bas, et on pense qu'en 2014 le marché devrait être stable à un niveau bas. On y verra plus clair à la fin du premier trimestre 2014", a dit le porte-parole du CCFA.

SIGNES DE REPRISE EN EUROPE   Suite...

 
LES IMMATRICULATIONS EN FRANCE