Rome presse Monte Paschi de réaliser sa levée de fonds

lundi 30 décembre 2013 18h09
 

par Valentina Za et Giuseppe Fonte

MILAN (Reuters) - Le gouvernement italien a exhorté lundi Banca Monte dei Paschi di Siena à mener à bien son augmentation de capital de trois milliards d'euros et éviter ainsi une nationalisation.

La plus vieille banque du monde doit lever des capitaux pour rembourser l'aide de 4,1 milliards d'euros reçue de l'Etat italien au début de l'année, alors que la crise de la zone euro et de lourdes pertes sur le marché des produits dérivés menaçaient sa solvabilité.

Le groupe, numéro trois du secteur bancaire italien, a vu sa capitalisation boursière fondre au fil des mois, au point que celle-ci est désormais inférieure au montant de l'augmentation de capital projetée.

La direction, conduite par le président Alessandro Profumo et l'administrateur délégué Fabrizio Viola, voulait lancer l'appel au marché dès janvier, mais ses projets sont contrecarrés par des actionnaires dont le premier d'entre eux, la Fondation Monte Paschi di Siena qui détient 33,5% du capital.

Réunis samedi en assemblée générale, les actionnaires ont décidé de repousser l'augmentation de capital après le 12 mai, infligeant ainsi un revers cuisant à Alessandro Profumo et relançant l'incertitude autour du sort de la banque.

Dans cette ambiance délétère, le gouvernement est intervenu, par la voix d'un porte-parole du Trésor, pour demander que la levée de fonds soit réalisée comme prévu.

"L'objectif du Trésor est de voir l'augmentation de capital mise en oeuvre et de faire en sorte que la banque ne soit pas nationalisée", a-t-il dit.

RÉTABLIR LE DIALOGUE   Suite...

 
Le gouvernement italien a exhorté lundi Banca Monte dei Paschi di Siena à mener à bien son augmentation de capital de trois milliards d'euros et éviter ainsi une nationalisation. La banque doit lever des capitaux pour rembourser l'aide de 4,1 milliards d'euros reçue de l'Etat italien au début de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini