Clôtures en hausse des principaux marchés européens ouverts

mardi 24 décembre 2013 15h31
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ouvertes mardi ont terminé en hausse une séance écourtée et peu étoffée de veille de Noël, augmentant les gains accumulés lors des quatre séances précédentes.

Plusieurs places européennes, en Allemagne, en Suisse et en Italie, étaient fermées ce jour.

A Paris, l'indice CAC 40 a terminé à 4.218,41, gagnant 3,12 points soit 0,07%. Le FTSE a pris 0,23%, l'Ibex 0,63%, le FTSEurofirst 300 0,26% et l'EuroStoxx 50 0,06%.

Sur les cinq séances précédant Noël, ce dernier inscrit un gain de 4,5%, soit sa meilleure semaine avant Noël depuis 1999, selon des données Thomson Reuters. L'EuroStoxx 50 est également en hausse de 16,6% depuis le début de l'année et il pourrait bien réaliser en 2013 sa meilleure performance en quatre ans, grâce surtout aux massives injections de liquidités des grandes banques centrales de la planète.

Et ce n'est pas le début de "tapering" de la Réserve fédérale qui change la tendance, les Bourses s'appuyant en particulier sur de récentes et solides statistiques économiques américaines.

"Les marchés européens augmentent leurs gains en raison des indicateurs américains meilleurs que prévu publiés hier qui étayent la décision de la Fed de réduire son programme de rachats obligataires, stimulant ainsi le goût du marché pour des actifs à risque", commente Kash Kamal (Sucden Financial).

"Une croissance du PIB plus forte que prévu au troisième trimestre aux USA et en Grande-Bretagne et une croissance stable de la zone euro... ont encouragé les investisseurs qui étaient auparavant en coulisses à retourner sur la Bourse, les gains annuels des grands indices mondiaux atteignant leurs meilleurs niveaux depuis 2009".

Les volumes ont été extrêmement faibles, représentant 16% environ de la moyenne quotidienne du FTSE et 21% du CAC 40.

Au plan des indicateurs, l'économie française s'est bien contractée de 0,1% au troisième trimestre sous l'impact d'une baisse de l'investissement et d'une rechute des exportations, selon les comptes nationaux trimestriels détaillés publiés mardi par l'Insee.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES