Les Bourses européennes terminent en nette hausse

jeudi 19 décembre 2013 18h29
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en nette hausse jeudi, les investisseurs ayant interprété l'amorce du dénouement de la politique d'assouplissement quantitatif de la Réserve fédérale comme un signe de sa confiance à l'égard de l'amélioration économique aux Etats-Unis.

A la clôture en Europe, Wall Street se repliait par rapport à ses niveaux record atteints la veille en première réaction à la décision de la Fed et les obligations du Trésor faisaient l'objet d'un fort courant de ventes, entraînant une hausse des taux de rendements, surtout sur les échéances à cinq et sept ans.

Des indicateurs mitigés - dont une hausse inattendue des inscriptions au chômage la semaine dernière - ont également refroidi les ardeurs sur les marchés américains après une première réaction de soulagement à la Fed.

La Réserve fédérale a annoncé mercredi un ralentissement ("tapering") de son programme de rachats d'actifs, de 10 milliards de dollars à 75 milliards par mois, mais a compensé l'effet de cette mesure laissant entendre qu'elle maintiendrait ses taux directeurs à un bas niveau pendant une période plus longue qu'elle ne s'y était précédemment engagée.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 1,64% à 4.177,03 points. Le Footsie britannique a pris 1,43% et le Dax allemand 1,68%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a progressé de 1,88% et le FTSEurofirst 300 de 1,81%. La Bourse de Madrid a gagné 2,34%.

"Le 'tapering' ne sera pas constant dans le temps. Son rythme dépendra des prochaines statistiques économique. Mais le message est clair et historique: la banque centrale commence à normaliser sa politique monétaire", note Aurel BGC.

"L'élément central de la communication de la Fed hier soir était de répéter que les taux directeurs resteront durablement proches de zéro, même si la banque centrale est plus confiante sur la croissance économique et que le taux de chômage recule rapidement", ajoute le broker basé à Paris.

Un point positif également pour les Bourses européennes a été le fait que les ministres des Finances de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi soir sur les modalités de restructuration et de fermeture des banques en difficultés de la zone euro.

Toutes les valeurs de l'EuroStoxx 50 et tous les indices sectoriels européens ont terminé dans le vert, les services financiers et les assureurs ayant notamment fini en hausse de plus de 2%.礀   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES