Les Bourses européennes clôturent en hausse

mercredi 18 décembre 2013 18h31
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont rebondi mercredi en clôture, soutenues par l'amélioration du climat des affaires en Allemagne, tandis que les obligations du Trésor américain perdaient du terrain à l'approche de la décision de la Fed de maintenir ou de réduire le rythme de ses achats d'actifs.

La Réserve fédérale déterminera ce mercredi si l'économie américaine est devenue enfin suffisamment solide pour supporter une réduction de ses mesures de soutien ou s'il vaut mieux attendre encore un peu. Tenant en haleine les investisseurs du monde entier depuis des semaines, la banque centrale américaine doit annoncer sa décision à 19h00 GMT, à l'issue d'une réunion de deux jours de son comité de politique de monétaire.

La plupart des indices européens ont effacé leurs pertes de la veille.

À Paris, le CAC 40 a regagné 1,0% à 4.109,51 points. Le Footsie britannique a repris 0,09% et le Dax allemand 1,06%, tandis que l'EuroStoxx 50 a gagné 1,13% et le FTSEurofirst 300 0,85%.

De nombreux investisseurs pensent que la Fed laissera inchangé le rythme de ses achats à 85 milliards de dollars par mois et attendra janvier ou mars pour commencer à dénouer son programme de soutien à l'économie. Mais après une série de bons indicateurs, une décision immédiate n'est pas entièrement exclue.

"S'ils ralentissent (les achats), le marché pourrait y voir une appréciation positive de l'économie et sinon, le marché profite toujours des mesures de soutien", dit Kim Forrest, analyste à Fort Pitt Capital Group à Pittsburgh.

Un bond en avant de 22,7% des mises en chantier en novembre aux Etats-Unis, à leur plus haut en près de six ans, pourrait favoriser une décision de la Fed de réduire le rythme des achats d'actifs dès maintenant.

A la clôture en Europe, les indices américains évoluent de -0,2% à +0,25%.

Des indicateurs positifs en Europe - notamment une nouvelle amélioration du climat des affaires en Allemagne et une baisse inattendue du chômage au Royaume-Uni - ont contribué à la tendance positive en attendant la Fed.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES