La Fed face à un dilemme sur ses rachats d'actifs

mercredi 18 décembre 2013 11h21
 

par Jonathan Spicer

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale déterminera ce mercredi si l'économie américaine est devenue enfin suffisamment solide pour supporter une réduction de ses mesures de soutien ou s'il vaut mieux attendre encore un peu.

Tenant en haleine les investisseurs du monde entier depuis des semaines, la banque centrale américaine doit annoncer sa décision à 19h00 GMT, à l'issue d'une réunion de deux jours de son comité de politique de monétaire.

La Fed fera également état de ses nouvelles prévisions économiques et le président sortant de l'institut d'émission, Ben Bernanke, tiendra une conférence de presse dans la foulée de l'annonce de la décision de politique monétaire.

L'amélioration du marché du travail - le taux de chômage est revenu à 7,0% en novembre, au plus bas depuis cinq ans - ou encore la bonne tenue des ventes au détail ont amené de plus en plus d'économistes à penser que la Fed allait peut-être réduire dès ce mercredi son programme d'assouplissement quantitatif ("QE3").

Depuis septembre 2012, la Fed achète chaque mois 85 milliards de dollars d'actifs obligataires afin de favoriser la croissance, l'investissement et les embauches. Cette injection massive de liquidités est le principal, voire le seul, facteur de hausse de Wall Street depuis le début de l'année.

Une enquête Reuters publiée au début de la semaine dernière montre toutefois que la majorité d'économistes est toujours d'avis que la Fed ne commencera pas à diminuer l'ampleur de son programme de soutien à l'économie avant le mois de mars.

Ils soulignent notamment que l'inflation reste à un niveau très bas, ce qui laisse plus de marges de manoeuvres à la Fed, et le fait que l'économie américaine n'est pas à l'abri d'un nouveau cahot après avoir déjà subi plusieurs phases de ralentissement de l'activité depuis qu'elle est sortie de la récession 2007-2009, la plus longue depuis la Grande Dépression.

EXPLIQUER LE CALENDRIER   Suite...

 
La Réserve fédérale déterminera ce mercredi à 19h00 GMT si l'économie américaine est devenue enfin suffisamment solide pour supporter une réduction de ses mesures de soutien ou s'il vaut mieux attendre encore un peu. /Photo d'archives/REUTERS/Larry Downing