GTT, n°1 mondial des membranes GNL,se prépare à la Bourse

lundi 16 décembre 2013 17h38
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Gaztransport & Technigaz (GTT), numéro un mondial des systèmes de confinement à membrane pour le transport du gaz naturel liquéfié (GNL) et filiale de GDF Suez, a lancé lundi la première étape de son introduction en Bourse.

Contrôlée à 40% par GDF Suez, 30% par Total et 30% également par Hellman & Friedman, GTT a fait savoir que le groupe pétrolier et le fonds d'investissement devraient partiellement sortir du capital lors de l'introduction en Bourse, tandis que le groupe électrique et gazier maintiendra sa participation.

Alors que GTT laisse entendre que l'opération devrait le valoriser au-delà de 1,1 milliard d'euros, une source proche d'un des actionnaires avait indiqué en juin, lorsque Reuters avait révélé le projet, que sa valeur pourrait s'établir entre 1,3 et 1,8 milliard.

La société a annoncé lundi avoir procédé à la première étape de son introduction sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris avec l'enregistrement de son document de base auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Selon les délais habituels pour ce type d'opération, GTT pourrait recevoir le visa de l'AMF en février et faire effectivement son entrée en Bourse une quinzaine de jours plus tard.

Basée à Saint-Rémy-Lès-Chevreuse (Yvelines), GTT compte parmi ses principaux clients des groupes de construction navale sud-coréens et chinois.

Elle intervient dans quatre secteurs: la conception de système de confinement dans les méthaniers (76% des ventes en 2012), les FPSO (unités flottantes de production, stockage et déchargement de GNL), les FSRU (unités flottantes de stockage et regazéification) et les réservoirs terrestres.

Les technologies de GTT équipent aujourd'hui 74% de la flotte des méthaniers en service dans le monde, soit 270 navires sur 366, et étaient programmées pour 93% des méthaniers commandés dans le monde à fin septembre.   Suite...