Les valeurs à suivre à Wall Street

vendredi 13 décembre 2013 14h23
 

NEW YORK (Reuters) - Liste des principales valeurs à suivre vendredi à Wall Street.

* QUALCOMM a désigné Steve Mollenkopf, son directeur opérationnel, pour remplacer Paul Jacobs à la direction générale du groupe à partir du 4 mars, après l'assemblée générale.

* FORD MOTOR a annoncé son intention de créer plus de 11.000 emplois aux Etats-Unis et en Asie en 2014 pour faire face au lancement de 23 nouveaux modèles, ce qui en fera l'année la plus active de son histoire de 110 ans.

* BOEING. Les représentants syndicaux des machinistes de l'avionneur ont rejeté une deuxième proposition de la direction, portant sur l'installation du site de fabrication du nouvel 777X dans l'Etat de Washington, le même où est assemblé l'actuel 777.

* UNITED TECHNOLOGIES a annoncé jeudi une prévision de chiffre d'affaires 2014 inférieure aux attentes des analystes financiers et la projection en matière de bénéfice par action du conglomérat industriel, premier fabricant mondial d'ascenseurs et de systèmes d'air conditionné, est tout juste conforme au consensus.

* TEXAS INDUSTRIES. Le fabricant de matériaux de construction, dont la capitalisation boursière est de plus de 1,6 milliards d'euros, cherche à se vendre, a rapporté jeudi l'agence de presse Bloomberg. Dans des échanges d'après-Bourse, le titre avançait de 11%.

* EXXON, CHEVRON - Le Congrès mexicain a adopté jeudi, à une large majorité, une réforme ouvrant le secteur pétrolier et gazier du pays à l'investissement privé, ce qui annonce le plus grand remaniement de cette industrie depuis sa nationalisation en 1938.

* LAS VEGAS SANDS a annoncé vendredi avoir abandonné son projet de plus de 30 milliards de dollars de construction d'un complexe géant dédié au jeu situé dans les environs de Madrid, l'opérateur de casinos ajoutant qu'il allait se concentrer sur des opportunités en Asie.

* BANK OF AMERICA a accepté jeudi de payer 131,8 millions de dollars (95,85 millions d'euros) dans un accord à l'amiable avec la SEC, qui accuse sa filiale Merrill Lynch d'avoir trompé des investisseurs sur des titres hypothécaires structurés et vendus par elle.   Suite...

 
Le titre Bank of America est à suivre vendredi à Wall Street. Le groupe a accepté jeudi de payer 131,8 millions de dollars (95,85 millions d'euros) dans un accord à l'amiable avec la SEC, qui accuse sa filiale Merrill Lynch d'avoir trompé des investisseurs sur des titres hypothécaires structurés et vendus par elle. /Photo prise le 8 mars 2013/REUTERS/Bobby Yip