PSA chute en Bourse après la sortie de General Motors

vendredi 13 décembre 2013 14h20
 

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën signe à nouveau une forte baisse vendredi à la Bourse de Paris après l'annonce de la sortie de General Motors du capital de son partenaire français.

Vers 10h00, le titre chute de 10,5% à 9,5 euros, après avoir déjà perdu plus de 7% la veille dans la perspective d'une augmentation de capital et de résultats 2013 impactés par de nouvelles dépréciations d'actifs.

Depuis lundi soir, l'action a effacé près d'un milliard d'euros de sa capitalisation boursière.

GM a pris les marchés par surprise en annonçant la veille au soir qu'il vendait la totalité de sa participation de 7% dans le groupe automobile français par le biais d'un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels. Selon des traders, ce placement s'est effectué au prix de 10 euros par action.

Le groupe américain avait déjà prévenu qu'il n'injecterait pas de cash supplémentaire dans PSA, et cette sortie lui permettra de ne pas diluer sa participation lors de l'augmentation de capital qui se profile. PSA a "pris acte" de cette décision, mais rappelé qu'elle ne remettait pas en cause les trois projets industriels communs aux deux groupes et leur coentreprise dans les achats en Europe.

"Cette décision de GM n'est peut-être pas si mauvaise dans la mesure où elle simplifie l'actionnariat et pourrait faciliter le partenariat avec Dongfeng", commente Aurel-BGC. "En outre, GM n'avait sans doute pas envie d'être massivement dilué avant la probable augmentation de capital. Mais le titre va baisser ce matin, sous la pression du placement".

Une source au fait de la situation a indiqué mercredi soir à Reuters que PSA préparait une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros qui verrait le constructeur automobile chinois Dongfeng et l'Etat français prendre chacun 20% environ du capital du groupe, tandis que la famille Peugeot pourrait être diluée à quelque 15%.

"PSA RESTERA FRANÇAIS"

General Motors avait déprécié en février dernier la moitié de son investissement dans PSA en passant dans ses comptes du quatrième trimestre 2012 une dépréciation de 220 millions de dollars.   Suite...

 
PSA Peugeot Citroën signe à nouveau une forte baisse vendredi à la Bourse de Paris après l'annonce de la sortie de General Motors du capital de son partenaire français. Depuis lundi soir, l'action a effacé près d'un milliard d'euros de sa capitalisation boursière. /Photo prise le 13 décembre 2013/REUTERS/Jacky Naegelen