Les Bourses européennes ouvrent en baisse

jeudi 12 décembre 2013 09h41
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi, à l'image de Wall Street et des places asiatiques, dans la crainte que la Réserve fédérale américaine commence rapidement à retirer ses mesures de soutien à l'économie.

Les inquiétudes sur l'évolution de la politique monétaire américaine ont été renforcées mercredi soir par des informations selon lesquelles Stanley Fischer, ex-gouverneur de la Banque d'Israël et "faucon" réputé, pourrait devenir le prochain vice-président de la Fed.

La banque centrale tient sa prochaine réunion monétaire mardi et mercredi prochains et l'accord sur le budget annoncé cette semaine aux Etats-Unis pourrait la décider à freiner dès maintenant ses rachats d'actifs, alors que les marchés tablaient plutôt sur un début de "tapering" en mars 2014.

En réaction, Wall Street a accusé mercredi sa plus forte baisse depuis un mois et les marchés asiatiques ont reculé jeudi à des plus bas depuis deux mois et demi.

"Après l'accord sur le budget, les risques d'un 'taper' en décembre sont maintenant à 50-50. Les informations sur la possible nomination de Stanley Fischer à la vice-président de la Fed pourraient aussi avoir un impact dans la mesure où il est opposé à la communication avancée (sur la politique monétaire)", note Chris Weston, stratège marchés chez IG.

À Paris, le CAC 40 recule de 10,66 points ou 0,26% à 4.076,20 points dans les premiers échanges. Le Dax cède 0,52% à Francfort et le FTSE 0,45% à Londres.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perd 0,37% et l'EuroStoxx 50 0,35%.

PSA Peugeot Citroën chute de 5,65% à Paris. Le groupe automobile a confirmé étudier une augmentation de capital ainsi que de nouveaux projets de développement avec des partenaires, dont le chinois Dongfeng Motor, et il a dit jeudi que ses résultats 2013 seraient plombés par une dépréciation d'actifs estimée à 1,1 milliard d'euros.

EADS (+1,23%), en tête des hausses de l'EuroStoxx 50, reste bien orienté après son bond de près de 7,5% mardi qui faisait suite à des prévisions favorables.   Suite...

 
La Bourse de Paris reculait de 0,26% dans les premiers échanges. Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi, à l'image de Wall Street et des places asiatiques, dans la crainte que la Réserve fédérale américaine commence rapidement à retirer ses mesures de soutien à l'économie. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau