Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse

vendredi 6 décembre 2013 18h27
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse vendredi, rassurées par les chiffres solides de l'emploi aux Etats-Unis après quatre séances consécutives de repli.

L'économie américaine a créé 203.000 postes en novembre, 23.000 de plus qu'attendu en moyenne, et le taux de chômage est tombé de 7,3% à 7,0%, son plus bas niveau depuis cinq ans.

Prudents avant ces chiffres, les indices européens ont nettement progressé après leur publication. À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,72% à 4.129,37 points. Le Footsie britannique a pris 0,83% et le Dax allemand 0,96%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 progressait de 0,91% et le FTSEurofirst 300 de 0,72%.

Sur l'ensemble de la semaine, le CAC 40 a perdu 3,86%, sa plus forte baisse hebdomadaire depuis mi-juin 2013, et le FTSEurofirst 300 a abandonné 2,65%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était aussi orientée à la hausse, après cinq clôtures d'affilée dans le rouge. Le Dow Jones gagnait 0,95%, le Standard & Poor's 500 0,93% et le Nasdaq Composite 0,7%.

Malgré la baisse du chômage américain, la majorité des observateurs estiment que la Fed n'engagera pas dès ce mois-ci la réduction progressive (le "tapering") de ses achats d'obligations.

"Je ne pense que la Fed soit très pressée de faire quoi que ce soit en l'absence d'inflation. Quelques bons chiffres sur l'emploi ne suffisent pas à prouver que nous sommes sortis d'affaires", explique Michael Marrale, responsable de la recherche d'ITG à New York.

Publiées simultanément à celles de l'emploi, les statistiques des revenus et dépenses des ménages ont en effet montré que les prix à la consommation restaient contenus.

Du côté des valeurs, le géant suisse de l'alimentation Nestlé a gagné 1,09%, la plus forte contribution à la hausse du FTSEurofirst 300, après la vente de sa participation de 10% dans son compatriote Givaudan (-2,1%).   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES