La Bundesbank optimiste, les commandes baissent en Allemagne

vendredi 6 décembre 2013 15h27
 

par Michelle Martin

BERLIN (Reuters) - Les commandes à l'industrie allemande ont diminué de 2,2% en octobre, leur plus forte baisse depuis près d'un an, mais la tendance reste orientée à la hausse et la Bundesbank a alimenté l'optimisme ambiant en relevant ses prévisions de croissance pour cette année et l'an prochain.

Le recul des commandes annoncé vendredi par le ministère de l'Economie est le plus marqué depuis novembre de l'an dernier. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient un repli limité à 0,6% en moyenne, leurs estimations s'échelonnant entre -1,8% et +3,7%.

Les économistes mettent en garde contre une interprétation superficielle des chiffres d'octobre, la baisse intervenant après une forte hausse (+3,1% en données révisées) en septembre. Sur deux mois, les commandes affichent ainsi une progression moyenne de 1,9%.

"Les nouvelles commandes allemandes évoluent en dents de scie depuis plus d'un an", explique Carsten Brzeski, économiste senior d'ING. "Dans un contexte de stocks bas, la production industrielle devrait rester un soutien à la croissance au cours des prochains mois."

La Bundesbank a de son côté relevé ses prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) pour 2013 et 2014, à 0,5% et 1,7% respectivement.

La banque centrale allemande prévoyait auparavant des taux de croissance de 0,3% et 1,5%. Les nouveaux chiffres sont en ligne avec les prévisions gouvernementales.

Dans ses projections semestrielles, la Buba ajoute voir le PIB croître de 2,0% en 2015.

Commentant les chiffres des commandes à l'industrie, Le ministère de l'Economie a noté que la baisse d'octobre était due uniquement à un recul de 5,2% des commandes de biens d'équipement, une composant volatile, et il a ajouté que la tendance de fond restait positive.   Suite...

 
Les commandes à l'industrie allemande ont diminué de 2,2% en octobre, leur plus forte baisse depuis près d'un an, mais la tendance reste orientée à la hausse et la Bundesbank a alimenté l'optimisme ambiant en relevant ses prévisions de croissance pour cette année et l'an prochain. La banque centrale allemande table sur un PIB en hausse de 0,5% pour 2013 et de 1,7% pour 2014. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach