L'OMC va soumettre un projet d'accord à ses membres

vendredi 6 décembre 2013 13h57
 

par Randy Fabi et Tom Miles

GENEVE/NUSA DUA, Indonésie (Reuters) - La première grande réforme commerciale mondiale depuis la création de l'OMC est prête à être signée vendredi par les ministres des 159 pays membres, a-t-on appris de plusieurs sources impliquées dans les discussions.

Le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, Roberto Azevêdo, a mis la touche finale à un texte qu'il soumettra dans la journée aux délégations réunies à la conférence ministérielle de Bali, en Indonésie.

Son initiative suggère que l'OMC a abouti à un compromis avec l'Inde, dont la politique de subventions aux produits alimentaires constituait jusqu'à présent le principal point de blocage des discussions.

Keith Rockwell, porte-parole de l'organisation, avait auparavant déclaré que Roberto Azevêdo ne solliciterait directement les pays membres réunis à Bali que s'il jugeait possible un accord global.

Sauf veto de dernière minute, l'accord ouvrira la voie à la suppression de nombreuses barrières douanières dans le monde entier, à une amélioration des termes des échanges pour les pays les plus pauvres et à des exemptions réservées aux pays en développement en matière d'aides agricoles.

Plus largement, un accord permettrait de restaurer la crédibilité de l'OMC , après une série d'échecs.

"Nous en sommes très proches", a déclaré Keith Rockwell, avant l'ouverture de la session de vendredi. "Dans l'état actuel des choses, les perspectives sont prometteuses."

Jeudi pourtant, certains observateurs jugeaient encore que les discussions sur un texte susceptible de générer plusieurs centaines de milliards d'euros d'échanges supplémentaires n'étaient pas loin d'un échec.   Suite...

 
Le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, Roberto Azevêdo. La première grande réforme commerciale mondiale depuis la création de l'OMC est prête à être signée vendredi par les ministres des 159 pays membres, selon plusieurs sources impliquées dans les discussions. /Photo prise le 7 octobre 2013/REUTERS/Anindito Mukherjee