Septième année de baisse attendue pour l'habillement en 2014

jeudi 5 décembre 2013 18h02
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le marché français de l'habillement devrait encore reculer en 2014 et accuser le triste record d'une septième année de baisse consécutive, plombé par une conjoncture économique déprimée et le poids accru des dépenses contraintes, notamment fiscales.

Les ventes de prêt-à-porter homme, femme et enfant sont ainsi attendues en recul de 1,4% en 2013 et devraient encore baisser l'an prochain, à un rythme qui pourrait être cependant plus ralenti (-1%), selon les estimations de l'Institut français de la mode (IFM).

"Dans un environnement qui reste difficile, les consommateurs achètent moins, mais mieux", explique Evelyne Chaballier, professeur associée à l'IFM, commentant l'étude annuelle de l'institut sur les perspectives de la mode et du textile pour 2014, publiée jeudi.

En 2013, la baisse des volumes vendus a en effet atteint 4%, mais a été en partie compensée par une légère hausse des prix (+2,8%).

Très corrélé à l'évolution du PIB, le marché de la mode en France ne parvient pas à enrayer un mouvement de baisse continu depuis la crise financière de 2008. Il a perdu 11% de sa valeur depuis et totalisait 28,7 milliards d'euros à la fin 2012.

Gildas Minvielle, responsable de l'observatoire économique de l'IFM, souligne que "les efforts demandés aux ménages, notamment en matière fiscale ont été extrêmement importants en 2013".

Dans un contexte de faible consommation des ménages, la mode n'est pas totalement sacrifiée, selon lui, car elle reste un élément important de l'image de soi. Mais, ajoute-t-il, "il ne faut pas s'attendre à de forts taux de croissance".

NOUVEAUX MODES DE CONSOMMATION   Suite...

 
Le marché français de l'habillement devrait encore reculer en 2014 et accuser le triste record d'une septième année de baisse consécutive, plombé par une conjoncture économique déprimée et le poids accru des dépenses contraintes, notamment fiscales. Selon les estimations de l'Institut français de la mode, les ventes de prêt-à-porter sont ainsi attendues en recul de 1,4% en 2013 et devraient encore baisser l'an prochain de 1%. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton