Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mercredi 4 décembre 2013 18h20
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en baisse, à la suite d'indicateurs économiques soulignant les disparités entre les pays européens tandis qu'aux Etats-Unis une statistique sur l'emploi a accru les incertitudes sur l'avenir des mesures ultra-accommodantes de la Fed.

L'indice CAC 40 a fini en repli de 0,57% à 4.148,52 points au lendemain d'une chute de 2,65% due aux craintes de réduction des rachats d'obligations par la Fed après l'annonce de bons indicateurs économiques.

* Les VALEURS BANCAIRES ont plombé le marché après l'amende de 1,712 milliard d'euros infligée par la Commission européenne à six banques pour entente illicite sur les taux d'intérêt.

CREDIT AGRICOLE a perdu 1,44% à 9,01 euros, BNP PARIBAS 1,13% à 52,73 euros et SOCIETE GENERALE 1,04% à 40,375 euros. L'indice Stoxx du secteur bancaire européen a reculé de 1,07%, plus forte baisse sectorielle en Europe.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été pénalisées par l'écart qui se creuse entre l'Allemagne et la France sur le plan économique, comme l'a illustrée l'activité de leur secteur privé en novembre, ainsi que par la confirmation du ralentissement de la croissance en zone euro au troisième trimestre.

SAINT-GOBAIN a lâché 1,71% à 37 euros, plus forte baisse du CAC 40, GEMALTO 1,28% à 79,22 euros, SOLVAY 1,1% à 108,20 euros et ALSTOM 1,08% à 25,625 euros. L'indice Stoxx du secteur de la chimie a abandonné 1,01% et celui de la construction 0,79%.

* ACCOR (+3,06% à 33,005 euros) a signé la plus forte hausse du CAC, UBS ayant relevé son conseil de "neutre" à "acheter" avec un objectif de cours porté de 29,1 à 36,5 euros, le broker anticipant une croissance du revenu par chambre disponible "plus forte qu'anticipé dans les années qui viennent".

* TECHNIP (+1,71% à 72,50 euros) a tenté de repasser au-dessus d'une résistance technique située autour de 73 euros, la pression vendeuse sur le titre ayant diminué depuis le début de la semaine.

* ORANGE s'est octroyé 1,09% à 9,30 euros. Le gouvernement a une nouvelle fois adressé une mise en garde à Free, filiale d'ILIAD (-1,2% à 172,55 euros), dont l'offre 4G à prix cassés risque selon lui de brouiller la perception du très haut débit mobile en cas de qualité insuffisante tout en nuisant à l'investissement dans le secteur.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS