December 3, 2013 / 6:03 PM / 4 years ago

L'industrie automobile allemande s'internationalise

2 MINUTES DE LECTURE

L'industrie automobile allemande devrait voir sa production augmenter en 2014 pour la cinquième année consécutive, portée par les marchés étrangers, notamment chinois et américain./Photo d'archives/Fabian Bimmer

BERLIN (Reuters) - L'industrie automobile allemande devrait voir sa production augmenter en 2014 pour la cinquième année consécutive, portée par les marchés étrangers, a annoncé mardi la fédération professionnelle VDA.

Le dynamisme des marchés chinois et américain en particulier incite les constructeurs à rapprocher leurs lignes de production, a expliqué Matthias Wissmann, président de la VDA, lors d'une conférence de presse à Berlin.

En Chine, le marché des seules voitures de tourisme est estimé à 17,1 millions d'unités cette année, soit le double qu'en 2009. Aux Etats-Unis, les ventes de véhicules devraient augmenter de moitié pour atteindre les 15,9 millions.

Selon les estimations de la VDA, la production étrangère des constructeurs allemands sera de 9,2 millions de voitures en 2014, pratiquement le double des 4,8 millions de 2009, alors que leur production en Allemagne n'aura augmenté dans le même temps que de 10% à 5,5 millions.

Volkswagen, le premier constructeur automobile européen, a annoncé en mars son intention d'ouvrir sept usines supplémentaires en Chine, son principal marché. Daimler investit de son côté dans la division automobile de Beijing Automotive Group tandis qu'Audi est en train de construire une usine au Mexique et prévoit de relancer sa production au Brésil.

En Allemagne, les immatriculations de voitures neuves risquent de baisser de 5% cette année à 2,93 millions d'unités, ce qui serait le deuxième plus mauvais chiffre depuis la réunification de 1990, estime la VDA.

Mais elles devraient se reprendre en 2014 pour la première fois depuis trois ans et atteindre environ 3,0 millions, au vu du modeste redémarrage constaté cet été, selon la fédération.

Les ventes de novembre, en baisse de 2% à 254.700 véhicules, ont ainsi progressé de 3% en tenant compte des jours ouvrés.

"La lente stabilisation du marché allemand se poursuit", a dit Matthias Wissmann.

Andreas Cramer, Véronique Tison et Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below