Wall Street finit en baisse, faute de catalyseur

lundi 2 décembre 2013 23h08
 

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse modérée lundi, les investisseurs ne trouvant pas de nouveaux catalyseurs pour faire monter encore le marché actions américain, qui vient d'enchaîner huit semaines consécutives de hausse, et ce malgré la publication d'indicateurs macro-économiques jugés positifs.

L'indice Dow Jones a cédé 0,48%, soit 77,64 points à 16.008,77. Le S&P-500, plus large, a perdu 4,91 points, soit 0,27%, à 1.800,90. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 14,63 points (-0,36%) à 4.045,26.

Le repli du marché, resté proche de l'équilibre pendant une bonne partie de la séance, s'est surtout dessiné dans la dernière heure de transactions.

Le secteur manufacturier américain a crû en novembre à son rythme le plus soutenu en deux ans et demi et les embauches ont augmenté, a montré l'enquête de l'Institute of Supply Management (ISM) publiée dans la journée.

Une autre mesure de l'activité de ce secteur, celle du cabinet Markit, a également suggéré un net rebond le mois dernier.

Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont atteint de leur côté en octobre leur niveau le plus élevé depuis près de quatre ans et demi, selon des chiffres du département du Commerce, portées par une hausse des travaux public.

Mais, porté par l'anticipation d'un maintien des mesures de soutien de la Réserve fédérale pendant au moins encore quelques mois, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, affiche une hausse de près de 27% depuis le début de l'année.

Son actuelle série de gains hebdomadaires est la plus longue depuis celle de neuf semaines de hausse d'affilée intervenue entre novembre 2003 et janvier 2004. Le Dow Jones et le S&P 500 ont multiplié les records en 2013.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS