Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 2 décembre 2013 18h55
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,22% à 4.285,81 points, la prudence étant de mise au début d'une semaine riche en indicateurs économiques. Le marché a été pénalisé aussi par la faiblesse de l'activité industrielle en France et en Espagne le mois dernier.

* GEMALTO (-1,41% à 81,95 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après avoir enfoncé une zone de support à 83,0 euros. Selon des analystes techniques, la tendance haussière du titre pourrait s'inverser s'il passait sous la zone de support de 78,6 euros. Le titre avait gagné 4,0% au cours des cinq séances précédentes, cette hausse ayant été déclenchée le 22 novembre après la publication des modalités d'un programme de rachat d'actions.

* Plusieurs CYCLIQUES ont souffert des chiffres manufacturiers espagnols et français : TECHNIP (-1,25% à 72,76 euros), LAFARGE (-1,24% à 51,61 euros).

* L'OREAL (+1,71% à 125,25 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40 après avoir annoncé que son conseil d'administration avait décidé de procéder à des rachats d'actions pour un montant maximum de 500 millions d'euros.

* EADS a gagné 1,61% à 53,1 euros, profitant du recul de l'euro face au dollar. Kuwait Airways a signé un accord d'achat de 25 Airbus et de location de 12 appareils.

Le titre - comme ceux de LAGARDÈRE (+0,78% à 25,135) et de DAIMLER (+0,36%) - n'a pas été affecté par l'annonce d'un renvoi en correctionnelle de l'affaire de "délit d'initié" liée à des mouvements suspects sur des titres EADS en 2006.

* ACCOR (+1,56%) poursuit son rebond après la publication la semaine dernière d'un plan stratégique qui avait initialement déçu les investisseurs.

* AB SCIENCE (+5,23% à 15,28 euros), techniquement survendu, a signé la plus forte hausse du SBF 120 après avoir franchi la résistance de 14,52 euros.

* ALCATEL-LUCENT, dont la souscription à l'augmentation de capital a été close vendredi, a grimpé de 4,49% à 3,255 euros alors que le sentiment des investisseurs s'améliore sensiblement sur l'avenir de l'équipementier télécoms qui pourrait faire son retour dans le CAC 40 en fin d'année.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS