Wall Street se prépare à une semaine chargée en statistiques

dimanche 1 décembre 2013 17h57
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Après la pause de Thanksgiving, la semaine s'annonce chargée à Wall Street avec au programme une série d'indicateurs économiques et en point d'orgue les chiffres de l'emploi de novembre, peut-être déterminants pour l'évolution de la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Les premières indications sur le début des achats de Noël seront aussi suivies de près alors qu'à l'orée du mois de décembre la Bourse américaine est en route pour sa meilleure performance annuelle depuis 1998.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles, le Standard & Poor's 500 et le Nasdaq Composite ont signé en novembre un troisième mois consécutif de hausse. Le S&P-500, indice de référence des gérants américains, a fini vendredi en léger repli de 0,08% mais il a grignoté 0,06% sur la semaine, portant ainsi sa série en cours à huit semaines de hausse - du jamais vu depuis ses neuf semaines de progression entre novembre 2003 et janvier 2004.

Depuis le 1er janvier, le S&P a pris 26,62%, en route pour sa meilleure performance annuelle depuis sa hausse de 26,67% en 1998.

DES INDICES POUR LA FED

Décembre est traditionnellement un bon mois pour les actions américaines mais il débutera dans la nervosité à l'approche des chiffres des créations d'emplois de novembre, publiés vendredi.

Les économistes tablent en moyenne sur 185.000 postes créés, après les 204.000 annoncés en première estimation pour octobre, et sur un taux de chômage à 7,2% contre 7,3%.

La statistique est particulièrement suivie par la Réserve fédérale et devrait l'aider à déterminer le moment où elle commencera à réduire progressivement ses injections de liquidités - lesquelles ont largement contribué à la hausse du marché cette année.   Suite...

 
Après la pause de Thanksgiving, la semaine s'annonce chargée à Wall Street avec au programme une série d'indicateurs économiques et en point d'orgue les chiffres de l'emploi de novembre, peut-être déterminants pour l'évolution de la politique monétaire de la Réserve fédérale. /Photo prise le 18 novembre 2013/REUTERS/Lucas Jackson