Wall Street finit presque inchangée, l'e-commerce brille

vendredi 29 novembre 2013 20h33
 

NEW YORK (Reuters) - L'indice Dow Jones et le Standard & Poor's 500 de la Bourse de New York ont terminé en légère baisse vendredi dans des volumes réduits mais le Nasdaq a atteint un nouveau plus haut de 13 ans grâce à la bonne tenue de poids lourds du secteur des hautes technologies.

Les trois indices vedettes ont passé la majeure partie de la séance dans le vert mais la hausse s'est essoufflée dans les derniers échanges d'une séance écourtée au lendemain de Thanksgiving.

L'indice Dow Jones des 30 principales valeurs de la cote a fini en repli de 10,92 points, soit 0,07%, à 16.086,41. Le Standard & Poor's 500, plus large et principale références des investisseurs professionnels, a abandonné 1,42 point (-0,08%) à 1.805,81 et le Nasdaq Composite a progressé de 15,14 points (+0,37%) à 4.059,89.

Wall Street était fermée jeudi pour Thanksgving et vendredi, la séance a été close avec trois heures d'avance sur l'horaire habituel, ce qui a nettement limité les volumes d'échanges.

Un peu plus de deux milliards de titres ont été échangés vendredi sur l'ensemble des plates-formes américaines selon les données de BATS.

Le secteur de la distribution a animé la séance en ce "Black Friday", le lendemain de Thanksgiving qui donne le coup d'envoi de la saison des achats de fin d'année.

Les spécialistes du commerce électronique eBay et Amazon.com ont gagné respectivement 2,47% et 1,79%. Mais les distributeurs traditionnels ont reculé, l'indice sectoriel Morgan Stanley Retail Index a abandonné 0,05%.

APPLE ET MICROSOFT EN SOUTIEN DU NASDAQ

"Les rabais et les remises exceptionnelles sont plus importantes que l'an dernier en raison des difficultés des distributeurs traditionnels", explique David Berman, fondateur du fonds spécialisé Durban Capital.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS