Première baisse du chômage en près de trois ans dans la zone euro

vendredi 29 novembre 2013 13h07
 

par John O'Donnell et Robin Emmott

BRUXELLES (Reuters) - Le taux de chômage a reculé en octobre pour la première fois depuis février 2011 dans la zone euro, où les prix à la consommation ont par ailleurs augmenté plus que prévu en novembre, selon deux statistiques publiées vendredi par Eurostat qui confortent le scénario d'une reprise de l'économie.

Le taux de chômage s'est établi à 12,1% de la population active en octobre, alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé un taux inchangé par rapport à septembre, à 12,2%.

Au total, 19 millions de personnes se retrouvent sans travail dans la zone euro, caractérisée par de très grandes disparités, avec un taux de chômage limité à 5% en Autriche mais qui culmine à 27% en Grèce et en Espagne.

De son côté, l'inflation a remonté à 0,9% en rythme annuel en novembre contre +0,7% le mois dernier, une donnée qui devrait calmer les inquiétudes quant au risque de déflation au sein de la zone euro. Les économistes avaient anticipé une hausse de 0,8% des prix à la consommation.

LA BCE FACE À DE FORTES DIVERGENCES

Les données publiées par Eurostat n'ont guère fait réagir les Bourses européennes, toujours en très légère hausse à la mi-séance, dans des volumes étroits en raison de la fête de Thanksgiving aux Etats-Unis.

"C'est une bonne surprise, mais le marché du travail reste très déprimé. Il n'est pas sûr que cette légère amélioration de la situation fasse diminuer la pression pesant sur la Banque centrale européenne (BCE) (...) pour qu'elle prenne des mesures de soutien à une reprise fragile", a déclaré Jonathan Loynes, économiste chez Capital Economics.

Le point bas des prix à la consommation touché le mois dernier a conduit avec d'autres facteurs la Banque centrale européenne (BCE) à baisser son taux directeur.   Suite...

 
LE CHÔMAGE DANS LA ZONE EURO