S&P prive les Pays-Bas du AAA, la perspective de l'Espagne stable

vendredi 29 novembre 2013 10h25
 

par Sara Webb et Julien Toyer

AMSTERDAM/MADRID (Reuters) - Standard & Poor's a privé vendredi les Pays-Bas de la note suprême AAA - l'une des dernières de la zone euro - en l'abaissant d'un cran à AA+, tout en adressant à l'Espagne un satisfecit pour ses tentatives de réforme des finances publiques en relevant sa perspective de négative à stable.

A la suite de la décision de l'agence de notation, il ne reste plus que trois pays de la zone euro à bénéficier du AAA auprès des trois agences de notation principales : l'Allemagne, le Luxembourg et la Finlande.

S&P estime que les perspectives de croissance de la cinquième puissance économique de la zone euro sont moins favorables que prévu. Fitch et Moody's continuent de noter les Pays-Bas en triple A.

"Le taux de croissance tendanciel du PIB réel par habitant reste décidément inférieur à ceux de pays au développement économique élevé comparable", souligne S&P, qui a par ailleurs confirmé la note à court terme A-1+.

Le sentiment de crise qui entourait l'Espagne et l'Italie s'est quelque peu atténué ces six derniers mois encore que l'Europe ait toutes les peines du monde à créer cette croissance qui lui permettrait de réduire le chômage et d'assainir une dette qui, dans certains pays, dépasse les 100% du PIB.

Les Pays-Bas, qui n'ont cessé de prêcher une orthodoxie budgétaire rigoureuse à l'adresse des pays du sud de la zone euro, ont dû eux-mêmes procéder plusieurs fois à des coupes claires pour respecter le critère fondamental d'un déficit budgétaire ne dépassant pas 3% du PIB.

Cette cure d'austérité infligée à l'Europe provoque la colère des populations et met à mal la croissance. L'économie néerlandaise n'a connu qu'une croissance de 0,1% au troisième trimestre tandis que la zone euro dans son ensemble a stagné, la reprise de la France tournant court et la croissance de l'Allemagne ralentissant.

"La forte contribution des exportations nettes à la croissance n'a pas suffi à compenser une économie intérieure affaiblie", note Standard & Poor's.   Suite...

 
Standard & Poor's a privé vendredi les Pays-Bas de la note suprême AAA - l'une des dernières de la zone euro - en l'abaissant d'un cran à AA+, tout en adressant à l'Espagne un satisfecit pour ses tentatives de réforme des finances publiques en relevant sa perspective de négative à stable. /Photo prise le 5 février 2013/REUTERS/Brendan McDermid