November 25, 2013 / 3:33 PM / 4 years ago

L'introduction en Bourse de Chrysler n'aura pas lieu en 2013

3 MINUTES DE LECTURE

Le groupe italien Fiat a annoncé lundi que l'introduction en Bourse de sa filiale Chrysler n'aurait pas lieu cette année, prolongeant ainsi l'incertitude sur sa capacité à conclure un accord de rachat de la part du capital du constructeur américain qu'il ne détient encore. /Photo prise le 18 juillet 2013/James Fassinger

MILAN (Reuters) - Le groupe italien Fiat a annoncé lundi que l'introduction en Bourse (IPO) de sa filiale Chrysler n'aurait pas lieu cette année, prolongeant ainsi l'incertitude sur sa capacité à conclure un accord de rachat de la part du capital du constructeur américain qu'il ne détient encore.

L'appel au marché, qui avait été annoncé pour 2013 par l'administrateur délégué du constructeur italien et directeur général de l'américain, Sergio Marchionne, devait apporter des indications sur la valeur de Chrysler et contribuer à dénouer un conflit entre Fiat et le trust Veba d'assurance maladie du syndicat United Auto Workers qui détient 41,5% du groupe de Detroit.

"Le conseil d'administration de Chrysler Group (...) a décidé que le lancement et la réalisation d'une opération d'introduction en Bourse ne seraient pas faisables (...) avant la fin de 2013", a déclaré Fiat dans un communiqué.

Le constructeur italien s'attend à ce que le constructeur américain continue à faire les démarches nécessaires à sa mise sur le marché au premier trimestre de l'an prochain. Mais il s'est dit dans l'incapacité de confirmer que l'IPO aurait bien lieu, ni quand, car cela dépendrait des conditions de marché.

Fiat, qui détient 58,5% de Chrysler, veut racheter le solde mais n'a pas pu s'entendre sur un prix avec United Auto Workers.

Les investisseurs espéraient que les travaux préliminaires en vue de l'introduction en Bourse d'une portion de la participation de Veba dans Chrysler contribueraient à réduire la différence entre les estimations des deux partis, ce qui leur permettrait de s'entendre sur un prix de vente.

Le titre Fiat perd 3,11% à 5,785 euros vers 15h30 GMT, alors que l'indice de la Bourse de Milan cède 0,48%.

Chrysler a soumis des documents préparatoires à son IPO fin septembre. Le groupe américain, géré par Fiat depuis son sauvetage avec l'Etat américain il y a quatre ans, est désormais une source de bénéfice.

Agnieszka Flak, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below