ICE vise une cotation en Bourse d'Euronext d'ici l'été

mardi 19 novembre 2013 19h32
 

par John McCrank

PARIS/FRANCFORT/LONDRES/NEW YORK (Reuters) - IntercontinentalExchange a annoncé mardi son intention d'introduire Euronext en Bourse l'été prochain ainsi que sa volonté de fermer la filiale de haute technologie du New York Stock Exchange.

Dès l'annonce du rachat de NYSE Euronext, intervenue à la fin de l'année dernière, ICE, avant tout un opérateur de marchés de produits dérivés et de maisons de compensation, avait clairement exprimé sa volonté de se séparer d'Euronext via une mise sur le marché.

Mais jusqu'à présent, le calendrier d'une telle opération était encore floue.

Jeff Sprecher, qui a fondé ICE en 2000 et qui en est encore le directeur général, a toutefois déclaré ne pas exclure une vente d'Euronext, qui exploite les Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne.

"Au final, tout est possible, mais nos actionnaires exigeront de nous de procéder le plus vite possible à l'opération susceptible de dégager le maximum de valeur (...) donc, à nos yeux, la meilleure solution est une introduction en Bourse", a-t-il dit, ajoutant que celle-ci devrait intervenir l'été prochain.

En se séparant d'Euronext et en fermant la division technologie du NYSE, ICE entend porter à 500 millions de dollars le montant des économies réalisées grâce au rachat de NYSE Euronext, soit 50 millions de plus que prévu jusqu'à présent.

ICE, qui a finalisé la semaine dernière le rachat de NYSE Euronext, entend ramener les effectifs du nouvel ensemble d'environ 4.100 personne aujourd'hui à un total compris entre 2.600 et 2.700.

DEUTSCHE BÖRSE PAS INTÉRESSÉ PAR EURONEXT   Suite...

 
IntercontinentalExchange a annoncé mardi son intention d'introduire Euronext en Bourse l'été prochain ainsi que sa volonté de fermer la filiale de haute technologie du New York Stock Exchange. /Photo prise le 18 novembre 2013/REUTERS/Brendan McDermid