Avalanche de commandes des compagnies du Golfe au salon de Dubai

dimanche 17 novembre 2013 14h56
 

par Praveen Menon et Nadia Saleem

DUBAI (Reuters) - Les compagnies aériennes du Golfe ont annoncé dimanche pour plus de 150 milliards de dollars (111 milliards d'euros) de commandes au premier jour du Salon aéronautique du Dubaï, permettant à la fois à Boeing de lancer sur de bonnes bases son nouveau 777 et à Airbus de débloquer le compteur de l'A380.

Emirates, basée à Dubaï, a donné le ton dès l'ouverture de ce salon -le plus important du Moyen-Orient- en commandant 150 exemplaires du nouveau Boeing 777, un contrat de 76 milliards de dollars au prix catalogue. Elle a aussi commandé 50 Airbus A380, le plus gros avion civil du monde, pour 23 milliards.

En incluant les commandes d'autres compagnies de la région, Etihad Airways et Qatar Airways, Boeing a annoncé un total de 259 commandes pour le nouveau 777, dont le nom de code était jusqu'à présent "777X", pour quelque 100 milliards de dollars aux prix catalogue.

"L'accueil réservé au 777X a été stupéfiant", a déclaré le président de Boeing, James McNerney, lors de la conférence de presse organisée pour officialiser le lancement du nouvel appareil, en présence de cheikh Mohammed ben Rachid al Maktoum, l'émir de Dubaï.

Le nouveau Boeing 777 ouvre un nouveau front dans la bataille entre les deux grands constructeurs qui dominent le marché de l'aviation civile: ce modèle sera en effet en concurrence directe avec la plus grande version de l'Airbus A350 sur le segment des "mini-jumbo", qui constitue le principal moteur de croissance du marché comme du trafic intercontinental.

Boeing a assuré dimanche que le conflit social en cours aux Etats-Unis ne ralentirait pas le programme du 777.

PREMIÈRES COMMANDES DE L'ANNÉE POUR L'A380

Le principal syndicat du groupe, l'International Association of Machinists, a rejeté l'accord censé garantir que la construction de l'appareil resterait basée près de Seattle, le berceau de l'avionneur, en échange d'une révision à la baisse des avantages sociaux. Boeing cherche désormais un nouveau site pour y installer sa chaîne d'assemblage.   Suite...

 
Le directeur général de Boeing James McNerney en compagnie du cheikh Mohammed ben Rachid al-Maktoum, Premier ministre de la fédération des Emirats Arabes Unis et émir de Dubaï. Le constructeur aéronautique américain a lancé dimanche au salon aéronautique de Dubaï son nouveau modèle long-courrier, le 777X, avec une commande de 259 appareils de la part de quatre compagnies aériennes, dont le montant global atteint environ 100 milliards de dollars au prix catalogue (74 milliards d'euros). Il s'agit de la plus importante commande de l'histoire du groupe. /Photo prise le 17 novembre 2013/REUTERS/Ahmed Jadallah