Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

vendredi 15 novembre 2013 14h16
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 avance de 0,19% à 4.292,15 points à 13h30 au lendemain des assurances de Janet Yellen sur la politique monétaire ultra-accommodante de la Réserve fédérale américaine.

Le marché est peu actif mais pourrait s'animer vers 16h00 à l'expiration des contrats à terme d'échéance novembre, rapportent des traders.

* VIVENDI (+3,48%) est en tête des hausses du CAC 40 après avoir annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et réaffirmé son calendrier de cessions d'actifs, notamment SFR.

Les MÉDIAS (+1,1%) signent la meilleure performance sectorielle en Europe. PUBLICIS se classe derrière Vivendi et gagne 4,0%. Hors CAC 40, HAVAS gagne 3,03%.

* SAFRAN (-3,79%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 après que l'Etat a cédé 4,7% du capital du groupe.

* ILIAD (-5,13%) accuse la plus forte baisse du SBF 120. Le groupe a annoncé une hausse marquée de ses revenus au troisième trimestre mais sans surprendre le marché en battant le consensus. De plus, la dynamique des abonnements dans la téléphonie mobile a marqué le pas.

* BOURBON (+1,79%) a annoncé la vente de deux navires AHTS (navires ravitailleurs remorqueurs releveurs d'ancres) âgés de dix ans pour un montant total de 130 millions de dollars, générant une plus-value totale d'environ 63 millions de dollars (47 millions d'euros).

* NUMERICABLE gagne 1,65%. Le câblo-opérateur a annoncé qu'à l'issue de son introduction en Bourse la semaine dernière, l'option de surallocation ayant été exercée, le total des fonds levés a été porté à 749 millions d'euros, représentant 24% de son capital.

* ATOS gagne 1,65% après que la SSII a dit tabler sur une amélioration d'un à deux points de sa marge opérationnelle d'ici 2016 et prévoir pour 2014 l'introduction en Bourse de son activité Worldline et un programme de rachat d'actions de 230 millions d'euros.

* UBISOFT (+3,94%) signe la plus forte hausse du SBF 120 et confirme une configuration technique haussière après après avoir franchi une zone de résistance à 9,79 euros. Le titre avait dévissé de 26,15% le 16 octobre, ouvrant un gap baissier (10,9/8,78 euros) après un profit warning et l'annonce du report à 2014 de nouveaux jeux vidéo. Depuis, Ubisoft a repris près de 18% mais n'a pas comblé le gap.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

 
Iliad (-5,13%) accuse la plus forte baisse du SBF 120, à 13h30. Le groupe a annoncé une hausse marquée de ses revenus au troisième trimestre mais sans surprendre le marché en battant le consensus. De plus, la dynamique des abonnements dans la téléphonie mobile de sa filiale Free a marqué le pas. A la même heure, le CAC 40 avance de 0,19% à 4.292,15 points. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau