Aeroflot exclut d'acheter ou d'aider Alitalia

vendredi 15 novembre 2013 10h07
 

MOSCOU (Reuters) - Aeroflot, la compagnie aérienne publique russe, a déclaré vendredi qu'elle n'envisageait pas d'acheter ni d'aider la compagnie italienne en difficulté Alitalia.

"Aeroflot n'a pas l'intention d'acheter Alitalia, ni de participer d'une façon ou d'une autre à son financement", a déclaré à Reuters un représentant de l'entreprise russe.

Air France-KLM a refusé jeudi de participer à l'augmentation de capital de 300 millions d'euros lancée par Alitalia, déplorant un manque de mesures convaincantes pour en réduire la dette. La compagnie franco-néerlandaise a toutefois accepté de transformer ses obligations convertibles en actions.

Aeroflot a été mentionné plusieurs fois par des responsables politiques italiens parmi les partenaires potentiels d'Alitalia mais n'a jamais confirmé son intérêt publiquement.

Gleb Stolyarov, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

 
Aeroflot, la compagnie aérienne publique russe, n'envisage pas d'acheter ni d'aider la compagnie italienne en difficulté Alitalia. /Photo prise le 14 octobre 2017/REUTERS/Max Rossi