La reprise piétine en zone euro, plombée par la France

jeudi 14 novembre 2013 13h07
 

par Leigh Thomas et Madeline Chambers

PARIS/BERLIN/BRUXELLES (Reuters) - La reprise de l'économie de la zone euro s'est quasiment retrouvée à l'arrêt au troisième trimestre, plombée par une contraction de l'activité en France et en Italie alors que la croissance allemande a elle aussi marqué le pas.

L'économie de 9.500 milliards d'euros de la zone euro était sortie au deuxième trimestre de la plus longue récession de son histoire, mais un chômage record, une consommation atone et un bas niveau de confiance continuent d'étouffer toute franche reprise.

De juillet à septembre, l'économie du bloc des 17 a progressé à un rythme plus lent que prévu, de 0,1% par rapport au trimestre précédent. Pour le trimestre précédent, elle avait progressé de 0,3%, sa première croissance en 18 mois.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance à 0,2% d'un trimestre sur l'autre.

L'économie française s'est contractée de 0,1%, interrompant les signes de reprise des trois mois précédents et alors que les économistes attendaient en moyenne une croissance de 0,1%. L'activité en France se sera ainsi contractée lors de trois des quatre derniers trimestres.

L'euro est tombé à un plus bas du jour et perd encore 0,4% à 1,3432 dollar en milieu de journée en réaction à ces chiffres.

En Allemagne, la croissance a ralenti à 0,3% alors qu'elle était nettement plus vigoureuse, à 0,7%, au deuxième trimestre, mais la première économie de la zone euro reste en bien meilleure forme. Sa performance a été conforme aux attentes.

La France en revanche commence à être un sujet d'inquiétude au sein du bloc. La Banque de France prévoit une croissance de 0,4% au quatrième trimestre, mais les réformes du marché du travail et des retraites sont jugées trop timides.   Suite...

 
LES PIB FRANÇAIS ET ALLEMAND