Bruxelles va passer en revue l'excédent courant allemand

mercredi 13 novembre 2013 17h21
 

par Jan Strupczewski

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a décidé mercredi de procéder à un bilan approfondi de l'excédent courant durablement élevé de la balance commerciale allemande pour voir s'il reflète des déséquilibres importants de la première économie de la zone euro.

Cette situation a déclenché les critiques des Etats-Unis et de l'Union européenne, qui reprochent à l'économie allemande d'être trop dépendante de l'exportation. Ils demandent à Berlin de soutenir davantage leur demande intérieure afin que la croissance du pays repose sur des bases plus saines et joue qu'elle son rôle de locomotive pour le reste de l'Europe.

L'Allemagne affiche depuis 2007 un excédent courant supérieur à 6% du produit intérieur brut (PIB), un niveau que Bruxelles juge excessif et qui peut constituer une menace pour la stabilité de la zone euro. En septembre, il a atteint 19,7 milliards d'euros, soit plus de 8% du produit intérieur brut de 2012, le niveau le plus élevé du monde.

La Commission va recommander à Berlin de prendre des mesures pour réduire ces déséquilibres si le bilan, qui sera bouclé l'an prochain, montre que cet excédent est nuisible.

"Un excédent élevé ne signifie pas nécessairement qu'il y a déséquilibre", a souligné le président de la Commission, Jose Manuel Barroso, lors d'une conférence de presse.

"Il nous faut examiner cela plus avant et comprendre si l'excédent élevé de l'Allemagne est quelque chose qui affecte le bon fonctionnement de l'économie européenne dans son ensemble."

Toutefois, la critique de l'excédent allemand est délicate dans la mesure où les responsables européens encouragent les pays de la zone euro à mener des réformes douloureuses dans le but même d'être plus compétitifs sur le marché mondial.

La Commission a ajouté dans son rapport annuel que l'amélioration de la compétitivité serait l'une des cinq priorités de tous les pays de l'Union européenne l'an prochain.   Suite...

 
La Commission européenne a décidé mercredi de procéder à un bilan approfondi de l'excédent courant durablement élevé de la balance commerciale allemande pour voir s'il reflète des déséquilibres importants de la première économie de la zone euro. /Photo d'archives/REUTERS/Yves Herman