La Grèce annonce un excédent budgétaire entre janvier et octobre

mercredi 13 novembre 2013 12h45
 

ATHENES (Reuters) - Le gouvernement grec a fait état mercredi d'un excédent budgétaire primaire de 1,1 milliard d'euros pour la période comprise entre janvier et octobre, notamment grâce à des recettes fiscales supérieures aux attentes.

Christos Staikouras, le vice-ministre des Finances, a estimé que ces chiffres témoignaient de la capacité d'Athènes à atteindre son objectif d'un excédent public primaire d'environ 345 millions d'euros pour la fin de l'année.

Le calcul de l'excédent budgétaire ne prend pas en compte les intérêts versés sur la dette grecque et le 1,5 milliard d'euros de bénéfices réalisées par la Banque centrale européenne (BCE) sur les obligations du pays, ensuite reversé à Athènes.

Le gouvernement cherche à finir l'année avec un excédent budgétaire, car cela autoriserait la Grèce à demander un allégement des termes de sa dette à ses bailleurs de fonds internationaux, parmi lesquels l'Union européenne (UE), la BCE et le Fonds monétaire international (FMI).

Harry Papachristou; Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
Le gouvernement grec annonce un excédent budgétaire primaire de 1,1 milliard d'euros pour la période comprise entre janvier et octobre, notamment grâce à des recettes fiscales supérieures aux attentes. /Photo d'archives/REUTERS/Yorgos Karahalis