Wall Street restera focalisée sur la Fed

dimanche 10 novembre 2013 18h05
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La tendance haussière à Wall Street pourrait être mise à l'épreuve cette semaine si les commentaires des responsables de la Réserve fédérale - y compris de sa vice-présidente Janet Yellen - confortent le sentiment que la banque centrale pourrait bientôt commencer à limiter son soutien à la croissance.

Les rendements des obligations du Trésor américain gagnent du terrain, ce qui tend déjà à confirmer la thèse d'une réduction plutôt rapide du rythme des achats d'actifs de la Fed.

En Bourse de New York, après la hausse de 24% de l'indice S&P 500 depuis le début de l'année, les intervenants n'attendent qu'un signe pour commencer à prendre leurs profits.

Ce signal pourrait bien venir de la Fed, même s'il ne s'agit que de spéculations selon lesquelles la Fed serait prête à agir.

"Il nous faut une sorte de catalyseur", souligne Uri Landesman, président de Platinum Partners à New York. "Nous sommes dans un marché effroyablement haussier."

La poursuite d'une politique de soutien à la croissance et de taux d'intérêt ultra-faibles de la Fed a très largement contribué à la hausse des cours sur les marchés cette année.

Plusieurs responsables de la Fed doivent s'exprimer cette semaine, notamment sa vice-présidente, Janet Yellen - qui doit remplacer Ben Bernanke à l'issue de son mandat - au cours d'une audition devant la Commission bancaire du Sénat prévue jeudi.

Janet Yellen est une fervente partisane de la politique de soutien à la croissance et devrait être critiquée par les Républicains, qui s'inquiètent de cette politique monétaire ultra-accommodante. Toutefois, sa nomination à la présidence de la banque centrale ne devrait pas être remise en cause. Le mandat de Ben Bernanke arrive à son terme le 31 janvier.   Suite...

 
La tendance haussière à Wall Street pourrait être mise à l'épreuve cette semaine si les commentaires des responsables de la Réserve fédérale - y compris de sa vice-présidente Janet Yellen - confortent le sentiment que la banque centrale pourrait bientôt commencer à limiter son soutien à la croissance. /Photo prise le 28 octobre 2013/REUTERS/Carlo Allegri