Solide 3e trimestre pour Vallourec

jeudi 7 novembre 2013 18h45
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Vallourec a publié jeudi des résultats en hausse au 3e trimestre, une nouvelle fois portés par ses marchés pétrole et gaz, mais a répété que ses performances du 4e trimestre et du début de 2014 seraient freinées par le Brésil et par des effets de change défavorables.

Le producteur de tubes sans soudure en acier a confirmé que ses volumes, ses ventes et son taux de marge brute d'exploitation progresseraient en 2013.

"Cette amélioration (...) sera toutefois freinée par la faiblesse actuelle du real brésilien et l'affaiblissement récent du dollar US par rapport à l'euro, ainsi que par l'ajustement temporaire de la demande OCTG (de tubes pour l'équipement des puits de pétrole et de gaz NDLR) au Brésil", a-t-il ajouté, confirmant ses annonces de fin septembre.

Son directeur financier, Olivier Mallet, a évoqué lors d'une conférence téléphonique "un sentiment de soulagement" après la décision de la Banque centrale européenne (BCE) d'abaisser jeudi son principal taux directeur, et de ramener son principal taux directeur à un nouveau plus bas niveau historique.

Vallourec aura vendu en 2013 ses produits sur la base d'un cours moyen de 1,30 dollar environ pour 1 euro, a-t-il expliqué, alors que la monnaie unique est tombée sous 1,34 dollar juste après l'annonce de la décision sur les taux.

"Nous avions considéré avec une certaine préoccupation l'affaiblissement du dollar depuis quelques semaines et, de ce point de vue, la décision de la BCE est bienvenue."

Les changes ont eu un effet négatif de 8% sur le chiffre d'affaires de Vallourec au 3e trimestre, lié la faiblesse du dollar US et du real brésilien par rapport à l'euro.

PAS DE REPRISE DU FORAGE DE GAZ DE SCHISTE AUX USA   Suite...