Baisse inattendue du principal taux directeur de la BCE

jeudi 7 novembre 2013 17h25
 

par Eva Taylor et Paul Carrel

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a ramené jeudi son principal taux directeur à un nouveau plus bas niveau historique, une décision inattendue qui répond au ralentissement marqué de l'inflation observé le mois dernier, signe de faiblesse de la reprise économique de la zone euro.

Elle a par ailleurs annoncé qu'elle garantirait aux banques un accès illimité et à taux fixe à la liquidité banque centrale au moins jusqu'à la mi-2015.

La monnaie unique est tombée sous 1,34 dollar juste après l'annonce de la décision sur les taux, tandis que les Bourses européennes gagnaient du terrain et que les rendements des emprunts d'Etat de la région refluaient.

La hausse des prix dans la zone euro est tombée à 0,7% sur un an en octobre, selon la première estimation publiée la semaine dernière, s'éloignant un peu plus de l'objectif que s'est fixé la BCE, soit un taux "inférieur à mais proche de 2%".

"Nous pourrions observer une période prolongée d'inflation faible suivie par un mouvement de hausse graduelle vers un taux d'inflation inférieur à mais proche de 2% par la suite", a prévenu le président de la BCE Mario Draghi lors de sa conférence de presse mensuelle.

La BCE a abaissé son principal taux de refinancement d'un quart de point à 0,25%. Elle a maintenu le taux de dépôt à 0,0% mais le taux de la facilité de crédit a lui aussi été abaissé d'un quart de point à 0,75%.

"Nous avons toute une gamme d'instruments à activer avant d'atteindre le plancher (sur les taux)... et en principe nous pouvons même encore abaisser le taux (refi)", a poursuivi Draghi.

Plusieurs gouvernements de la région, l'italien en tête, et des chefs d'entreprise avaient plaidé ces derniers jours en faveur d'un assouplissement de la politique monétaire, en arguant notamment de la vigueur de l'euro, mais la plupart des économistes s'attendaient à ce que la banque centrale attende le mois prochain pour agir.   Suite...

 
La Banque centrale européenne (BCE) a choisi de réduire son principal taux directeur jeudi parce que l'inflation dans la zone euro restera probablement faible pendant une période prolongée, a déclaré son président Mario Draghi. /Photo prise le 7 novembre 2013/REUTERS/Ralph Orlowski