November 7, 2013 / 6:59 AM / 4 years ago

Siemens voit la croissance de son bénéfice s'accélérer

2 MINUTES DE LECTURE

Selon Siemens, la croissance de son bénéfice par action devrait s'accélérer au cours de l'exercice qui vient de commencer, à la faveur notamment des premiers effets de mesures de réduction des coûts. /Photo d'archives/Tobias Schwarz

BERLIN (Reuters) - Siemens a annoncé jeudi que la croissance de son bénéfice par action devrait s'accélérer au cours de l'exercice qui vient de commencer, à la faveur notamment des premiers effets de mesures de réduction des coûts.

Le conglomérat industriel allemand a précisé que le résultat par action devrait augmenter d'au moins 15% en 2013-2014 par rapport aux 5,08 euros réalisés sur l'exercice 2012-2013, qui avait lui-même progressé de 7,2% par rapport à 2011-2012.

Cet objectif reste néanmoins très prudent par rapport à la prévision moyenne des analystes interrogés par Reuters, de 31%.

Le président du directoire, Joe Kaeser, a précisé dans une interview à la chaîne de télévision CNBC, que le groupe visait une amélioration à plus de 10% de sa marge opérationnelle pour l'exercice en cours, contre une marge de 7,5% en 2012-2013.

Siemens a perdu du terrain par rapport à ses concurrents comme le suisse ABB et General Electric en termes de rentabilité, en raison de sa focalisation sur la croissance des ventes et d'une série de charges exceptionnelles liées à des erreurs dans la gestion des projets.

Siemens a également fait état d'un bénéfice net en baisse de 10% au titre du quatrième trimestre 2012-2013, à 1,07 milliard d'euros, un niveau conforme au consensus du marché.

Le groupe a déclaré que ses marchés resteraient difficiles au cours de l'exercice 2013-2014. Il a également annoncé un plan de rachats d'actions pouvant aller jusqu'à quatre milliards d'euros et proposé un dividende inchangé à trois euros par action au titre de l'exercice 2012-2013 qui vient de s'écouler.

Le conglomérat allemand a annoncé mercredi la cession d'une partie de sa filiale de technologies de traitement de l'eau au groupe de capital-investissement AEA Investors pour 640 millions d'euros.

Maria Sheahan, Benoit Van Overstraeten et Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below