Nouveau record du Dow Jones, le Nasdaq baisse

mercredi 6 novembre 2013 22h33
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mercredi, l'indice Dow Jones inscrivant un nouveau record de clôture grâce à la hausse de Microsoft et à un indicateur économique européens solide tandis que le Nasdaq cédait un peu de terrain.

Microsoft a été le principal contributeur à la progression des deux grands indices de Wall Street, le Dow Jones et le Standard & Poor's 500, gagnant 4,14% après les informations de Reuters selon lesquelles le groupe a réduit à huit le nombre des candidats à la succession de Steve Ballmer à sa tête.

L'action du géant des logiciels a touché en séance son plus haut niveau depuis juillet 2000 à 38,22 dollars.

Sur le plan économique, Wall Street a salué la progression plus marquée qu'attendu (+3,3%) des commandes à l'industrie allemande en septembre, jugée de bon augure pour la zone euro.

Le Dow Jones a fini en hausse de 128,66 points, soit 0,82%, à 15.746,88 points. Le Standard & Poor's, plus large, a pris 7,52 points (+0,43%) à 1.770,49 points mais le Nasdaq Composite a reculé de 7,92 points (-0,20%) à 3.931,95 points.

Le Nasdaq a souffert entre autres de la baisse de 14,5% du constructeur de voitures électriques Tesla Motors. La société a présenté une prévision de bénéfice inférieure aux attentes pour le quatrième trimestre et des livraisons de son modèle S jugées décevantes pour la période juillet-septembre.

EN ATTENDANT TWITTER

Plusieurs poids lourds du compartiment technologique ont par ailleurs cédé du terrain, comme Apple (-0,28%) ou Facebook (-1,97%).

Certains investisseurs voient dans ce repli une conséquence de l'anticipation de l'arrivée de Twitter sur le marché, la première cotation du site de microblogging étant prévue jeudi.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS