6 novembre 2013 / 11:39 / dans 4 ans

BAE pense supprimer 1.775 emplois dans ses chantiers navals

BAE Systems envisage de licencier 1.775 salariés de trois de ses chantiers navals britanniques et d'arrêter la construction navale sur son site de Portsmouth au second semestre de 2014. /Photo d'archives/REUTERS/David Moir

LONDRES (Reuters) - BAE Systems a annoncé mercredi qu‘il ouvrirait des discussions dans le but de licencier 1.775 salariés de trois de ses chantiers navals britanniques et qu‘il arrêterait la construction navale sur son site de Portsmouth au second semestre de 2014.

Le groupe de défense britannique compte supprimer 940 emplois à Portsmouth l‘an prochain, et 835 à Filton, Glasgow et Rosyth jusqu‘en 2016.

BAE confirme ainsi une information donnée auparavant par la BBC, qui précisait que le site de Portsmouth conserverait des activités de réparation et de maintenance.

BAE, qui mène un consortium où l‘on retrouve également Babcock et Thales UK, a dit par ailleurs qu‘il avait accepté des changements dans un contrat du porte-avions signé avec le ministère de la Défense en 2009.

Brenda Goh, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below