Technip fait moins bien que prévu au 3e trimestre

jeudi 31 octobre 2013 07h43
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Technip a publié jeudi des résultats en hausse au troisième trimestre mais moins bons qu'attendu, et a ajusté à la baisse les objectifs de sa division Subsea (infrastructures sous-marines) en raison d'effets de change défavorables.

Le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers a précisé qu'il visait désormais pour 2013 un chiffre d'affaires de cette division autour de 4,1 milliards d'euros - contre 4,3 à 4,6 milliards précédemment -, avec une marge opérationnelle courante autour de 14% - contre 15% précédemment.

Son PDG, Thierry Pilenko, a toutefois estimé lors d'une conférence téléphonique que les perspectives du groupe restaient largement favorables et que les investissements en exploration et production pétrolière pourraient croître de l'ordre de 8% en 2014.

"Je ne sais pas si on réalisera la même croissance qu'au cours des années passées mais nous sommes toujours sur une croissance très positive", a-t-il expliqué.

"Il y a eu un effort assez fort des 'majors' pour plus de discipline sur leurs capex mais, cela dit, je pense que cette discipline va s'exercer en particulier dans les investissements (dans l'aval), et que ça reste encore très positif pour les investissements d'exploration-production", a ajouté Thierry Pilenko.

Technip a en outre ajusté à la hausse les objectifs de sa division Onshore/Offshore, avec des ventes annuelles attendues autour de 5,2 milliards d'euros - contre 4,7 à 5,1 milliards précédemment -, avec une marge comprise entre 6,5% et 7%, contre 6% à 7% prévus précédemment.

Globalement, le groupe prévoit un chiffre d'affaires compris entre 9,3 et 9,4 milliards d'euros, contre 9,1 à 9,5 milliards attendus auparavant.

Il a enregistré au troisième trimestre un résultat net part du groupe de 150,0 millions d'euros (+1,9%), un résultat opérationnel courant de 221,8 millions (+2,2%) et un chiffre d'affaires de 2.411,9 millions (+15,6%).   Suite...

 
Thierry Pilenko, PDG de Technip. Le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers publie des résultats en hausse au troisième trimestre mais moins bons que prévu, et ajuste à la baisse les objectifs de sa division Subsea (infrastructures sous-marines) en raison d'effets de change défavorables. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer