Fiat abaisse ses objectifs financiers à cause du Brésil

mercredi 30 octobre 2013 17h24
 

par Bernie Woodall et Jennifer Clark

DETROIT/MILAN (Reuters) - Fiat a revu en baisse mercredi ses objectifs financiers pour l'année 2013, la chute de son chiffre d'affaires en Amérique latine avec la fin des mesures d'incitation à l'achat de voitures au Brésil ayant neutralisé les bonnes performances de sa filiale Chrysler, numéro trois aux Etats-Unis.

Le constructeur automobile italien a abaissé la fourchette inférieure de sa prévision de bénéfice avant intérêts, impôts et éléments exceptionnels, à 3,5 milliards d'euros, au lieu de 4,0 milliards. Il a précisé que la faiblesse du real brésilien par rapport à l'euro avait coûté 80 millions d'euros aux résultats du groupe au troisième trimestre.

Son bénéfice trimestriel - avant intérêts, impôts et éléments exceptionnels - en Amérique latine a chuté à 165 millions d'euros, contre 341 millions un an auparavant.

Les analystes attendaient bien un recul au Brésil - qui représente traditionnellement environ un quart des résultats de Fiat - en raison de la fermeté de l'euro et de la fin des mesures d'incitation à l'achat de voitures au Brésil, mais ils ont été surpris par l'ampleur de la révision en baisse. Ils s'attendaient à un objectif situé entre 3,65 et 3,92 milliards, selon un consensus publié sur le site internet de Fiat.

Cet avertissement de Fiat sur ses résultats annuels a accentué les pertes du titre à Milan, l'action perdant 2,32% vers 17h15, après avoir été réservée à la baisse, alors qu'elle affichait une perte de 5,75%, juste après l'annonce.

Le groupe a également abaissé sa prévision de chiffre d'affaires annuel à environ 88 milliards d'euros, en bas de la fourchette de prévision précédente, après avoir réalisé 20,73 milliards d'euros au troisième trimestre.

Il prévoit désormais un bénéfice avant intérêts, impôts et exceptionnels compris entre 3,5 milliards et 3,8 milliards d'euros cette année, plaçant le haut de la fourchette au niveau du bénéfice de l'an dernier, qui était à 3,81 milliards d'euros.

Le bénéfice net du groupe italien est désormais prévu entre 900 millions et 1,2 milliard d'euros, en fort retrait par rapport au résultat de 1,4 milliard réalisé l'an dernier.   Suite...

 
Fiat, qui a dégagé au troisième trimestre un bénéfice avant intérêts, impôts et exceptionnels de 816 millions d'euros (contre un consensus de 915 millions d'euros) a revu en baisse ses objectifs financiers pour l'année 2013. /Photo prise le 4 juillet 2013/REUTERS