Les profits trimestriels de GM portés par la demande américaine

mercredi 30 octobre 2013 16h48
 

DETROIT (Reuters) - General Motors a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes grâce à une amélioration de ses activités en Europe et en Amérique du Nord, où les ventes ont été soutenues par la commercialisation de nouveaux modèles.

Ces chiffres ont été salués par les investisseurs, le titre GM s'adjugeant 3,38% à 37,28 dollars à 15h20 GMT alors que le S&P était presque inchangé.

Le directeur financier Dan Ammann a déclaré que la filiale européenne du constructeur américain était en bonne voie pour atteindre son objectif d'un retour à l'équilibre d'ici deux ans. Pour la première fois en deux ans, le chiffre d'affaires a progressé en Europe.

"Ce qui se passe en Europe est tout à fait en phase avec le plan que nous avons élaboré", a-t-il dit.

"Notre objectif est de revenir au point mort à l'horizon 2015, clairement, nous sommes en bonne voie."

La perte accusée sur le sol européen s'est réduite de plus de moitié à 214 millions de dollars contre 487 millions un an auparavant en raison notamment d'une compression des coûts et d'une hausse du chiffre d'affaires en base annuelle pour la première fois depuis deux ans. Les analystes anticipaient une perte de 267,7 millions de dollars.

"Nous pensons que la direction a pris de l'avance dans son projet de revenir au point mort d'ici la moitié de la décennie", écrit Joseph Amaturo, analyste de Buckingham Research.

L'OBJECTIF DE MARGE À PORTÉE DE MAIN

Le bénéfice net part du groupe, allié à PSA Peugeot Citroën depuis février 2012, est ressorti à 757 millions de dollars, soit 45 cents par action, au troisième trimestre contre 1,48 milliard (89 cents) un an auparavant.   Suite...

 
General Motors affiche un bénéfice au troisième trimestre supérieur au consensus grâce à sa forte performance en Amérique du Nord et à une perte moins élevée que prévu en Europe. /Photo d'archives/REUTERS/Rebecca Cook