Blue Solutions démarre en fanfare à la Bourse de Paris

mercredi 30 octobre 2013 11h42
 

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - L'action Blue Solutions démarre en trombe mercredi à la Bourse de Paris, où la filiale de batteries électriques du groupe Bolloré s'adjuge plus de 20% pour sa première séance de cotation.

Introduit sur NYSE Euronext au prix de 14,5 euros, le titre Blue Solutions a ouvert la séance à 16,55 euros et grimpe de 24% à 18 euros à 11h18, portant la capitalisation boursière de la société à 518 millions d'euros.

"Le franc succès remporté par l'introduction de la filiale spécialisée dans la production et la commercialisation de batteries (...) montre que le climat est devenu très favorable sur le marché des actions", souligne Arnaud Poutier, le directeur du courtier en ligne IG France, dans une note de marché.

"Ce dossier comporte des risques majeurs et est encore en amont d'un véritable développement", poursuit-il.

Le groupe Bolloré a décidé mardi de fixer à 14,50 euros par action le prix d'introduction en Bourse de Blue Solutions, correspondant au haut de la fourchette indicative de 12 à 14,50 euros qui avait été retenue pour la campagne de promotion de l'opération auprès des investisseurs.

Lors d'une cérémonie dans les bureaux de NYSE Euronext à Paris, Vincent Bolloré, le PDG du groupe éponyme, a indiqué mercredi que l'offre d'actions, portant sur 10% du capital de Blue Solutions, avait été sursouscrite plus de 15 fois.

"C'est à la fois très honorifique et puis très inquiétant", a-t-il déclaré en réaction à la forte hausse du titre.

"Honorifique parce que cela veut dire qu'il y a beaucoup de gens qui investissent dans notre entreprise. Inquiétant parce que cela veut dire qu'il faut qu'on se montre digne de ce parcours (...) La cotation est un marathon."   Suite...

 
Vincent Bolloré, PDG du groupe éponyme. Le titre de la filiale de batteries électriques du groupe diversifié, Blue Solutions a démarré en trombe mercredi à la Bourse de Paris, s'adjugeant plus de 20% pour sa première séance de cotation. /Photo prise le 17 octobre 2013/REUTERS/Charles Platiau