VW confirme ses objectifs après un 3e trimestre dopé par le luxe

mercredi 30 octobre 2013 16h27
 

par Andreas Cremer

BERLIN (Reuters) - Volkswagen a annoncé mercredi un bénéfice d'exploitation en hausse de 20% au troisième trimestre grâce aux ventes record de ses marques Audi et Porsche, ce qui le met en mesure d'atteindre ses objectifs annuels et apaise les craintes liées aux coûts de sa nouvelle plate-forme de production.

L'action du premier constructeur automobile européen, qui a démenti le mois dernier des rumeurs selon lesquelles il risquait de ne pas pouvoir atteindre ses objectifs en raison d'une hausse de ses coûts, gagnait 5,46,% en Bourse de Francfort vers 15h40, plus forte hausse de l'indice EuroStoxx 50.

Toutefois, certains analystes ont exprimé leurs inquiétudes face à l'ampleur des rabais accordés sur le prix de ses véhicules grand public en Europe et ne sont pas totalement convaincus de la rentabilité de la nouvelle plate-forme de production.

"Le bénéfice correspond tout juste aux attentes et la perspective est maintenue -c'est ce qu'il faut au marché du point de vue des résultats pour être contents", dit Frank Biller, analyste chez Landesbank Baden-Württemberg.

Une chute de la demande sur les marchés européens, où VW vend près de 40% de ses modèles, a entraîné une baisse des ventes dans la région pendant sept trimestres d'affilée.

Volkswagen a mieux résisté que ses grands concurrents et a même augmenté sa part de marché en Europe, essentiellement grâce à ses divisions haut de gamme Audi et Porsche qui a été totalement intégré au groupe il y a un an, les deux marques ayant bénéficié d'une croissance à deux chiffres de leurs ventes en Chine et aux Etats-Unis.

Le bénéfice d'exploitation de VW a atteint 2,78 milliards d'euros au troisième trimestre, contre 2,32 milliards un an auparavant. Ce résultat est globalement conforme aux attentes des 14 analystes interrogés par Reuters donnant 2,77 milliards.

LA QUESTION DES COÛTS   Suite...

 
Volkswagen publie un bénéfice d'exploitation en hausse au troisième trimestre. Les ventes record des marques Audi et Porsche ont compensé diverses charges de restructuration. /Photo prise le 28 octobre 2013/REUTERS/Fabian Bimmer