October 29, 2013 / 6:45 AM / 4 years ago

Nouvelle hausse de taux en Inde, l'inflation inquiète

2 MINUTES DE LECTURE

La banque centrale indienne a relevé son principal taux d'intérêt mardi pour la deuxième fois en deux mois, en expliquant que l'inflation devrait rester élevée jusqu'à la fin de l'exercice budgétaire en cours, et elle est revenue en partie sur les mesures d'urgence adoptées en juillet pour soutenir la roupie. Le taux de refinancement de la Reserve Bank of India (RBI) passe ainsi de 7,50% à 7,75%. /Photo prise le 29 octobre 2013/Danish Siddiqui

NEW DELHI (Reuters) - La banque centrale indienne a relevé son principal taux d'intérêt mardi pour la deuxième fois en deux mois, en expliquant que l'inflation devrait rester élevée jusqu'à la fin de l'exercice budgétaire en cours, et elle est revenue en partie sur les mesures d'urgence adoptées en juillet pour soutenir la roupie.

Le taux de refinancement de la Reserve Bank of India (RBI) passe ainsi de 7,50% à 7,75%, un niveau conforme aux prévisions de la majorité des analystes interrogés récemment par Reuters, en dépit des risques liés au ralentissement de la croissance.

"L'inflation globale (des prix de gros) devrait rester supérieure aux niveaux actuels durant la majeure partie du reste de l'année, nécessitant une réponse politique appropriée", a déclaré le gouverneur de la RBI, Raghuram Rajan, dans un communiqué.

Prenant acte de la stabilisation de la roupie, la banque centrale a parallèlement réduit d'un quart de point, à 8,75%, le taux de la facilité de dépôt marginale (MSF) destinée à faciliter l'accès des banques aux liquidités.

Le principal indice boursier indien a amplifié sa progression après ces annonces et gagnait 0,31% à 6h30 GMT tandis que la roupie réduisait ses pertes.

La hausse des prix alimentaires en Inde a atteint 18,4% sur un an en septembre, son plus haut niveau depuis la mi-2010, en raison notamment de l'envolée des cours de nombreux légumes, dont les oignons, l'un des ingrédients de base de la cuisine indienne.

L'augmentation des prix de gros a atteint parallèlement son plus haut niveau en septembre à 6,46%, l'indice des prix à la consommation affichant une progression annuelle de 9,84%.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) indien est quant à elle revenue à 4,4% sur un an sur le trimestre avril-juin, son plus bas niveau depuis le début 2009.

Tony Munroe et Suvashree Dey Choudhury; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below