28 octobre 2013 / 15:31 / il y a 4 ans

Mediobaca voit le 1er trimestre dopé par des cessions d'actifs

Les plus-values engrangées lors de la vente de participations ont permis à Mediobanca d'annoncer un bond de 57% sur un an de son bénéfice pour le premier trimestre de son exercice fiscal, à 171 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS

MILAN (Reuters) - Les plus-values engrangées lors de la vente de participations ont permis à Mediobanca d‘annoncer un bond de 57% sur un an de son bénéfice pour le premier trimestre de son exercice fiscal, à 171 millions d‘euros, en compensant la baisse des revenus du trading et des commissions.

Ces résultats sont les premiers publiés depuis l‘annonce en juin par la première banque d‘affaires italienne de son intention de réduire fortement la taille de son portefeuille de participations pour se concentrer sur ses activités bancaires.

Le groupe a notamment annoncé lundi avoir ramené de 11,6% à 7,3% sa participation dans Telco, la holding de contrôle de Telecom Italia, dans le cadre de cette stratégie.

Dans son communiqué de résultats, Mediobanca précise avoir engrangé des gains de 80 millions d‘euros sur cette opération et d‘autres cessions d‘actifs comme RCS MediaGroup ou Gemina opérées au cours du trimestre clos le 30 septembre.

A la Bourse de Milan, le titre Mediobanca gagnait 2,05% à 6,4650 euros à 15h00 GMT alors que l‘indice Stoxx du secteur bancaire cédait 1,36%.

Les analystes ont salué les plus-values, l‘augmentation des dépôts de la filiale de banque de détail CheBanca! et la baisse des coûts.

La banque fait état par ailleurs, pour ses fonds propres, d‘un ratio “core Tier 1” de 11,5% à la fin septembre.

“Les conditions de marché nous ont aidé. La valeur nette d‘actif de nos participations a augmenté de 20% au premier trimestre (de l‘exercice fiscal)”, a déclaré l‘administrateur délégué, Alberto Nagel, lors de l‘assemblée générale. “C‘est une période propice. Nous avons vendu des titres et nous allons continuer d‘en vendre.”

LE PACTE D‘ACTIONNAIRES POURRAIT DESCENDRE SOUS 30%

Le portefeuille de Mediobanca, qui inclut une participation de 13% dans l‘assureur Generali, était valorisé 5,1 milliards d‘euros fin septembre, contre 4,3 milliards fin juin. Mediobanca a déjà annoncé son intention de céder 3% de Generali pour renforcer ses fonds propres.

Les investisseurs de référence de Mediobanca envisagent d‘assouplir leur pacte d‘actionnaires et pourraient ramener à moins de 30% du capital de la banque d‘affaires italienne le montant de la participation concernée par cet accord, apprend-on lundi de source proche du dossier.

Le pacte pourrait se transformer en accord de consultation moins restrictif d‘ici la fin de l‘année, précise-t-on de même source.

Ce pacte, récemment prolongé jusqu‘en 2015, lie des actionnaires italiens (comme UniCredit ou Pirelli) et français (Groupe Bolloré et Groupama) qui détenaient au total un peu plus de 30% du capital en septembre, contre 42% en juin.

Le président du pacte a déclaré dans un communiqué n‘avoir rien de nouveau à annoncer sur son évolution.

En réponse à une question d‘un actionnaire, Alberto Nagel a par ailleurs exclu l‘hypothèse d‘une fusion avec UniCredit, son premier actionnaire, disant qu‘aucune des deux banques n‘envisageait un tel rapprochement.

Lisa Jucca et Gianluca Semeraro, Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below