L'euro n'est pas "franchement surévalué", selon Moscovici

dimanche 27 octobre 2013 11h08
 

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a estimé dimanche que l'euro n'était pas surévalué et que sa hausse récente face au dollar était due à des facteurs plus conjoncturels, l'impact du "shutdown" de l'administration sur l'économie américaine, que structurels.

"Nous ne sommes pas encore sortis de la fourchette qui nous permettrait de dire que l'euro est franchement surévalué", a-t-il dit lors du Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Monde-i>Télé.

Il a ajouté que l'évolution de l'euro était un sujet de "vigilance et d'attention", pour ajouter : "Nous nous exprimerons le moment venu si cela est nécessaire en rappelant quelque chose de fondamental, que les économies doivent refléter la force intrinsèque des économies".

Yann Le Guernigou, édité par Gérard Bon

 
Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici estime que l'euro n'éest pas surévalué et que sa hausse récente face au dollar est due à des facteurs plus conjoncturels, l'impact du "shutdown" de l'administration sur l'économie américaine, que structurels. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Macdiarmid