Une "bad bank" serait proposée pour RBS, pas un démantèlement

dimanche 27 octobre 2013 11h19
 

LONDRES (Reuters) - Une étude demandée par le gouvernement britannique sur l'avenir de la banque publique Royal Bank of Scotland propose la création d'une structure de défaisance pour y loger les prêts à problèmes de l'établissement et non une vente de la banque par appartements, rapporte samedi la chaîne de télévision Sky News.

Cette "bad bank" recueillerait environ 40 milliards de livres d'actifs défectueux.

Les résultats de cette étude demandée en juin par le ministre des Finances George Osborne à la banque d'affaires Rothschild devraient être publiés vendredi prochain, a précisé Sky News.

L'Etat britannique contrôle 81% de RBS, qu'il a nationalisée en 2008 pendant la crise financière.

Le rapport de Rothschild devrait aussi préconiser une réduction des activités de banque d'affaires de la banque et la vente de certains de ses actifs, toujours selon Sky News.

Costas Pitas; Danielle Rouquié pour le service français

 
Une étude demandée par le gouvernement britannique sur l'avenir de la banque publique Royal Bank of Scotland proposerait la création d'une structure de défaisance pour y loger les prêts à problèmes de l'établissement et non une vente de la banque par appartements. /Photo prise le 17 septembre 2013/REUTERS/Stefan Wermuth