Le 3e trimestre de Dow Chemical inférieur aux attentes

jeudi 24 octobre 2013 17h18
 

par Garima Goel et Swetha Gopinath

(Reuters) - Dow Chemical, qui cherche à se séparer de ses activités exposées aux fluctuations de cours des matières premières, a annoncé jeudi son intention de dégager au moins trois à quatre milliards de dollars (2,2 à 2,9 mds d'euros) de ses cessions d'actifs.

Le numéro un de la chimie aux Etats-Unis en termes de chiffre d'affaires a également fait état de résultats trimestriels inférieurs aux attentes, ce qui se traduit par un recul de près de 3% du titre en première moitié de séance à Wall Street.

Dow avait déclaré en août qu'il envisageait de céder certaines de ses activités, notamment dans la production de résines et de chlore, qui contribuent à hauteur de six milliards de dollars à son chiffre d'affaires annuel.

"Nous avons fixé des objectifs et nous avançons dans cette direction avec des projets précis de désinvestissements, qui sont estimés à un minimum de trois à quatre milliards de dollars", a déclaré son directeur général, Andrew Liveris, dans un communiqué, sans fixer d'échéance pour ces cessions.

Sa division de matériaux de haute performance - qui comprend l'époxy, les plastiques de pointe et les mousses de polyuréthane - a vu son résultat avant intérêts, impôts, dépréciations d'actifs et amortissement (Ebitda) baisser de 36% au troisième trimestre.

"Dans les matériaux de haute performance, nous sommes toujours confrontés à de forts vents contraires, ce qui explique que nous relevions notre objectif de cessions à trois-quatre milliards de dollars", a dit la porte-parole de Dow, Rebecca Bentley.

"Nous prenons des mesures tout à fait drastiques dans l'immédiat au sein (des sites de production d'époxy et de certains sites de production de chlore) afin d'améliorer la rentabilité, mais nous affirmons également très clairement qu'une transaction est probable", a-t-elle ajouté.

DÉJÀ HUIT MILLIARDS D'ACTIFS CÉDÉS DEPUIS 2009   Suite...

 
Le directeur général de Dow Chemical, Andrew Liveris. Le numéro un de la chimie aux Etats-Unis en termes de chiffre d'affaires, qui cherche à se séparer de ses activités exposées aux fluctuations de cours des matières premières, a l'intention de dégager au moins trois à quatre milliards de dollars (2,2 à 2,9 mds d'euros) de ses cessions d'actifs. Ses résultats du 3e trimestre sont inférieurs aux attentes. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson