La reprise fléchit dans la zone euro avec la demande en octobre

jeudi 24 octobre 2013 12h59
 

par Jonathan Cable

LONDRES (Reuters) - La reprise du secteur privé a fléchi de manière inattendue au sein de la zone euro en octobre raison d'un net coup de frein dans les services que n'a pas compensé une légère accélération dans le secteur manufacturier, selon les premières estimations PMI publiées jeudi par Markit.

L'indice composite flash, qui combine l'industrie et les services, a reculé à 51,5 après un plus haut de deux ans à 52,2 le mois précédent.

Il se maintient toutefois au-dessus de la barre de 50 qui sépare croissance et contraction mais ressort en-dessous des attentes des économistes interrogés par Reuters qui anticipaient une nouvelle hausse à 52,5.

"Il y a des signes d'une reprise généralisée. C'est assez conforme à ce à quoi la Banque centrale européenne (BCE) a dit s'attendre. C'est une reprise lente, inégale et fragile", a commenté Chris Williamson, économiste en chef chez Markit.

Il a ajouté que les indices PMI considérés comme de bons indicateurs avancés de l'activité économique, continuaient d'annoncer une croissance de 0,1% à 0,2% pour le trimestre en cours comme le consensus des économistes interrogés par Reuters ce mois-ci.

La zone euro, qui est parvenue à sortir de récession au deuxième trimestre grâce à la solide croissance de l'Allemagne, ne devrait toutefois connaître qu'une reprise molle jusqu'en 2015 au moins.

En Allemagne, première économie du bloc, la croissance du secteur manufacturier a accéléré en octobre mais celle des services a accusé un ralentissement inattendu.

LA FRANCE À L'ARRÊT   Suite...

 
L'INDICE PMI DES SERVICES DANS LA ZONE EURO