Solide hausse du CA trimestriel de Safran

jeudi 24 octobre 2013 09h25
 

PARIS (Reuters) - Safran a annoncé jeudi une solide hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre grâce à un bond de ses activités de services pour moteurs civils comparé à une activité relativement faible un an plus tôt.

Le motoriste aéronautique, présent également dans la défense et la sécurité, a confirmé viser pour cette année une hausse d'environ 20% de son résultat opérationnel courant (ROC) ajusté et une croissance d'environ 7% de son chiffre d'affaires ajusté.

Le groupe - qui s'était fixé un objectif "ambitieux" de cash flow libre d'environ 40% du ROC ajusté - note qu'une incertitude persiste quant au rythme des paiements, dont des avances et acomptes, de plusieurs Etats clients au quatrième trimestre.

Safran a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 3,437 milliards d'euros, en hausse de 9,7%, à comparer à un consensus de 3,390 milliards cité par les analystes.

Safran - le fabricant du moteur le plus vendu au monde, le CFM56 produit en coentreprise avec General Electric - a vu ses activités de services pour moteurs civils bondir de 45,2% au troisième trimestre et a confirmé son objectif de croissance légèrement supérieure à 10% de cette activité pour 2013.

CADENCES ÉLEVÉES

Lors d'une conférence téléphonique, le groupe a indiqué qu'il comptait livrer au total un maximum de 1.500 moteurs CFM l'an prochain, assurant que ses fournisseurs parvenaient pour l'instant à tenir le rythme élevé des cadences.

"Nous atteignons des cadences que nous n'avions encore jamais rencontrées. La chaîne des fournisseurs fournit avec certaines tensions ici et là mais que nous arrivons à résoudre au fur et à mesure", a expliqué Marc Ventre, directeur général délégué de Safran, lors d'une conférence téléphonique.

L'activité du groupe sur le segment de la sécurité a en revanche été affectée par des effets de devises défavorables, en particulier sur le dollar américain, le réal brésilien et la roupie indienne.   Suite...

 
Elément de moteur produit par Nexcelle engine, co-entreprise entre Safran et General Electric. Le motoriste français a annoncé jeudi une hausse de 9,7% son chiffre d'affaires au troisième trimestre, supérieure aux attentes des analystes. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip