Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

mercredi 23 octobre 2013 18h47
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a marqué une pause et cédé 0,81% à 4.260,66 points après avoir franchi mardi en séance la barre des 4.300 points. L'indice a été pénalisé par les banques, affectées par les détails des mesures que la BCE mettre en place pour évaluer leur solidité. L'indice a également souffert de résultats trimestriels jugés décevants.

* STMICROELECTRONICS (-8,88% à 5,806 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après avoir annoncé le report de son objectif de marge de 10% de six mois du fait du manque de visibilité sur l'évolution de la demande de semi-conducteurs.

* Plus gros volume de la cote, ORANGE a abandonné 5,35% à 10,08 euros, l'opérateur télécoms ayant tempéré ses ambitions pour 2014. Le groupe prépare de nouvelles cessions d'actifs pour protéger sa note de crédit, selon des analystes. Si Orange conserve l'ambition de stabiliser son résultat opérationnel l'an prochain, les pressions réglementaires et les difficultés persistantes sur son marché national pourraient lui compliquer la tâche.

* VALLOUREC a perdu 3,73% à 43,155 euros, Société générale, qui a abaissé son conseil sur la valeur de "conserver" à "vendre", anticipant une montée en puissance relativement lente des nouvelles usines du spécialiste des tubes d'acier sans soudure et une intensification de la concurrence.

* Les bancaires (-2,08%) ont accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe après les annonces de la BCE et les tensions fortes sur les taux du marché monétaire chinois sur des anticipations de tour de vis monétaire.

BNP PARIBAS qui, avec Orange, a été le principal contributeur à la baisse du CAC 40, a perdu 2,18% à 53,0 euros, SOCIETE GENERALE 2,42% à 40,7 euros, CREDIT AGRICOLE 2,4% à 8,904 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+1,09% à 12,99 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, la valeur rebondissant sur sa moyenne mobile à 50 jours (à 12,55 euros) après avoir accusé un repli de 7,6% en près d'une semaine.

* ESSILOR a pris 0,77% à 80,0 euros, bénéficiant de son caractère défensif.

* SAFRAN a ajouté 0,78% à 46,995 euros aux 4,9% gagnés au cours des trois dernières séances. CFM, une coentreprise Safran-General Electric qui fabrique des moteurs d'avions, a déclaré mercredi que les essais de sa nouvelle usine pour monocouloirs était conforme à son plan de marche.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS